Trois semaines après le vainqueur Armel Le Cléac’h, des concurrents du Vendée Globe franchissent la ligne d’arrivée. Comme ce matin, à 09h26, le Français Arnaud Boissières. Malgré un périple compliqué, passer la ligne est toujours un moment de gloire.

09h26, ce matin aux Sables-d’Olonne, le Français Arnaud Boissières (La Mie Câline) a franchi la ligne d’arrivée du Vendée Globe à la 10e place. Trois semaines après le vainqueur, Armel Le Cléac’h (Banque populaire VIII), les marins sont toujours aussi heureux d’avoir pu réaliser le tour du Monde. Arnaud Boissières a bouclé ce matin, son troisième Vendée Globe d’affilée.
Son aventure a duré exactement 102 jours 20 heures 24 minutes et 09 secondes à la vitesse moyenne de 11,4 noeuds pour un parcours de 28 155 milles.
Pour le français, Un bon Vendée Globe est d’abord un Vendée Globe terminé… Mon objectif est d’être dans les dix premiers, avait-il annoncé avant le départ. Défi réussi pour le navigateur qui a connu beaucoup d’ennuis techniques le long de la traversée mais qui a réussi à rester concentré pour pouvoir gagner plusieurs places.
Huit marins sont encore en mer, le Français Fabrice Amedeo (11e, Newrest-Matmut) et le Suisse Alan Roura (12e, La Fabrique), sont attendus ce week-end dans le chenal du port vendéen. Le dernier du classement, le Français Sébastien Destremau (TechnoFirst-faceOcean), lui est attendu aux Sables-d’Olonne aux alentours du 10 mars.

NP