Voile - Vendée Globe

Pourquoi Thomson remonte

Pourquoi Thomson remonte

Alors qu'Armel Le Cléac'h se dirige vers des hautes pressions peu venteuses par nature, son poursuivant britannique est propulsé par une dépression australe qui lui a permis de reprendre encore 23 milles en 12 heures. "Ce n'est pas facile en ce moment, la météo n'est pas avec moi", déplorait Le Cléac'h mardi. "A chacun son tour d'avoir des conditions favorables, mais c'est très frustrant. Un anticyclone me barre la route et je n'ai pas d'autre choix que d'aller dedans. Alex Thomson va encore revenir davantage dans les prochaines heures", prédisait-il. Banque Populaire VIII a franchi plus de 400 milles en 24 heures, mais au classement de 09h00, il ne compte plus que 277 milles d'avance sur Hugo Boss qui continue d'avancer plus vite dans la remontée de l'Atlantique sud.

Pour Le Cléac'h, "il n'y a rien d'autre à faire que d'optimiser sa route pour les jours à venir afin de trouver le bon endroit pour percuter cette cellule anticyclonique qui fait barrière avant le Brésil", soulignent les organisateurs, si bien que "les deux leaders vont être encore plus proches l'un de l'autre au fil des heures".

Classement mercredi à 09h00
1. Armel Le Cléac'h (FRA/Banque populaire VIII) à 5.627 milles de l'arrivée
2. Alex Thomson (GBR/Hugo Boss) à 276,71 milles du premier
3. Jérémie Beyou (FRA/Maître Coq) à 1.245,20
4. Jean-Pierre Dick (FRA/StMichel-Virbac) à 1.922,61
5. Yann Eliès (FRA/Quéguiner-Leucémie Espoir) à 2.205,19
6. Jean Le Cam (FRA/Finistère Mer Vent) à 2.209,13
7. Louis Burton (FRA/Bureau Vallée) à 3.441,63
8. Nandor Fa (HUN/Spirit of Hungary) à 4.373,74
9. Conrad Colman (NZL/Foresight Natural Energy) à 4.767,99
10. Eric Bellion (FRA/CommeUnSeulHomme) à 5.753,13





à lire aussi

Buzz sport

Le Stade Français en finale du Challenge européen Challenge européen

Le Stade Français en finale du Challenge européen

Le Stade Français a battu les Anglais de Bath dans les dernières secondes de la partie (28-25) et s'est ainsi qualifié pour la finale du Challenge européen, la troisième de son histoire, samedi au stade Jean-Bouin. En finale, les Parisiens rencontreront les Anglais de Gloucester, tombeurs samedi du leader du Top 14, La Rochelle, 16-14. A Edimbourg le 12 mai, les Stadistes tenteront ainsi de décrocher le premier titre européen de leur histoire.