Voile - Vendée Globe

Le divorce est prononcé...

Le divorce est prononcé...

Au 56e jour de mer, les deux Français, qui naviguaient bord à bord ou presque depuis plusieurs semaines, progressaient au près et seront confrontés à des conditions musclées pendant la nuit. Au dernier classement, Gabart (Macif) devançait Le Cléac'h (Banque Populaire) de 53,5 milles (99 km). C'est Le Cléac'h qui a engagé les hostilités en virant de bord à la mi-journée, à quelque 630 milles dans le nord-est des Malouines, pour faire de l'ouest en direction des côtes argentines. Pendant ce temps là, Gabart continuait sa route au nord/nord-est. "Cette partie-là de l'Atlantique entre le cap Horn et le Brésil, ce n'est pas ce qu'il y a de plus simple au niveau de la stratégie", a déclaré Le Cléac'h à la mi-journée. "Ça change pas mal tous les jours au niveau des fichiers météo. Il faut trouver le meilleur chemin pour aller rejoindre les alizés au niveau du Brésil, ce n'est pas facile".

"Je fais ma route, je ne m'occupe pas trop de ce que fait François, a-t-il ajouté. Pour l'instant ça avance, c'est bien, on fera les comptes dans une semaine".

Jean-Pierre Dick (Virbac-Paprec 3), 3e, et dans une moindre mesure le Britannique Alex Thomson (Hugo Boss), 4e, devraient logiquement profiter de la laborieuse progression contre le vent du tandem Gabart/Le Cléac'h. A chaque classement, Dick réduit son écart sur le duo. Il pointait samedi soir à 250,7 milles de Gabart.

Classement
1. François Gabart (FRA/Macif) à 5.914,6
2. Armel Le Cléac'h (FRA/Banque Populaire) à 53,5 milles du premier
3. Jean-Pierre Dick (FRA/Virbac-Paprec 3) à 250,7
4. Alex Thomson (GBR/Hugo Boss) à 659,4
5. Jean Le Cam (FRA/SynerCiel) à 1.871,3
6. Mike Golding (GBR/Gamesa) à 2.234,6
7. Dominique Wavre (SUI/Mirabaud) à 2.315,5
8. Bernard Stamm (SUI/Cheminées Poujoulat) à 2.360,6
9. Javier Sanso (ESP/Acciona) à 2.416,8
10. Arnaud Boissières (FRA/Akena Vérandas) à 2.462,1




Sport.fr Mobile
Sport Kiff
Le sport en direct sur votre mobile Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

à lire aussi

Buzz sport