Voile - Transat Jacques Vabre

Deux nouveaux incidents dans la nuit

Yves Le Blévec et Jean-Baptiste Le Vaillant ont informé vendredi matin la direction de course de la Transat Jacques Vabre de "problèmes techniques" à bord de leur maxi-trimaran Actual et de leur décision de faire route vers les côtes européennes. Actual progressait alors dans des conditions maniables, avec des vents de travers de 20 à 25 noeuds. Le grand trimaran (30 m) se trouvait vendredi matin à la latitude du détroit de Gibraltar, loin derrière Sodebo (Thomas Coville/Jean-Luc Nélias/1er) et Macif (François Gabart/Pascal Bidégorry/2e). Le Blévec et Le Vaillant vont bien.

D'autre part, Nicolas Boidevézi, skipper du monocoque de 60 pieds Adopteunskipper.net, a informé son équipe à terre d'un problème de gréement (bastaque tribord). La sécurité des marins n'est pas engagée mais Boidevézi et son co-skipper Ryan Breymaier rejoignent la terre. Le problème est survenu alors que le bateau était en 12e position de la classe Imoca après 4 jours et demi de course.

A 08h30 vendredi, le duo Armel Le Cléac'h/Erwan Tabarly (Banque Populaire VIII) était en tête des Imoca, devant Vincent Riou/Sébastien Col (PRB) et Yann Eliès/Charlie Dalin (Queguiner Leucémie Espoir). Les premiers Imoca marchaient plein sud dans l'ouest de Madère, à quelque 3900 milles de l'arrivée à Itajai (Brésil).

à lire aussi

Buzz sport

Le PSG n'a pas d'autre choix que de gagner à Nice Ligue 1

Le PSG n'a pas d'autre choix que de gagner à Nice

Ce dimanche à 21 h suite et fin de la 35e journée de Ligue 1 avec le choc entre le PSG et l'OGC Nice. Les hommes d'Unai Emery se déplacent avec une seule idée en tête, la victoire. Une défaite où un nul serait synonyme d'échec dans la course au titre avec Monaco, qui a maintenu la pression en s'imposant face à Toulouse (3-1), et pourrait relancer Nice pour une potentielle deuxième place. Un match qui devrait tenir toutes ses promesses.