Voile - Route du Rhum

Gavignet: "tout est allé très vite"

Gavignet:

L'accident est arrivé dans le nord de l'archipel portugais des Açores, a-t-il confirmé dans une liaison radio depuis le vraquier Cavo Alexander à bord duquel il se trouve désormais, en route vers Gibraltar ou Malte. "Je marchais autour de 20 noeuds (36 km/heure), a expliqué Sidney Gavignett, sous trinquette et grand voile à deux ris (réduite). Il y avait des chocs de temps en temps mais tout allait bien. J'étais bien alimenté, j'avais bien dormi".

Le skipper a expliqué avoir entendu un premier craquement après "un saut de vague un peu plus violent", puis un deuxième. "J'ai pensé que c'était la dérive qui était cassée mais j'ai vu que le bras (reliant la coque centrale au flotteur) tribord avant était cassé". "J'ai voulu choquer le chariot de grand voile mais ça a cassé en 3-4 secondes, a ajouté Gavignet. Le mât est tombé sous le vent. Le bateau, d'abord pratiquement à la verticale, s'est redressé avec une gîte de 20 degrés". "Je suis rentré dans la cabine, j'ai vu que l'eau n'entrait pas, a-t-il indiqué. Je suis allé chercher ma combinaison de survie, le radeau de survie et j'ai appelé Jean Maurel (le directeur de course de la Route du Rhum)".

"J'ai eu une seconde d'inquiétude mais j'ai vu que le bateau ne coulerait pas, que la mer n'était pas trop méchante, a poursuivi le skipper d'Oman Air Majan. Je savais que je n'étais pas très loin des Açores" et que les secours allaient arriver.

Arrivé rapidement sur zone, le cargo a mis à l'eau une embarcation et Sidney Gavignet est monté dans son radeau de survie pour passer de l'un à l'autre. Il était à bord du cargo à 20H50, sain et sauf. Avant de quitter le trimaran, Sidney Gavignet a activé sa balise argos qui va permettre de suivre la dérive du voilier par satellite. Une équipe technique est en route pour les Açores pour tenter de le récupérer.




Sport.fr Mobile
Sport Kiff
Le sport en direct sur votre mobile Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

à lire aussi

Buzz sport