Desjoyeaux se met à l'eau

Voile / Route du Rhum

Desjoyeaux se met à l'eau
Photo Yvan Zedda / Team FONCIA

Desjoyeaux se met à l'eau

Mardi 21 septembre 2010 - 8:53

Le nouveau monocoque 60 pieds (18,28 mètres) IMOCA de Michel Desjoyeaux, double vainqueur du Vendée Globe et l'un des grands favoris de la prochaine Route du Rhum, a été mis à l'eau lundi à Port-La-Forêt.

Programme de Foncia

Mi-septembre au mi-octobre : navigations en équipage, jauge et tests de stabilités, 1.500 milles de qualification en solitaire
21-23 septembre et 05-07 octobre : stages d'entrainement au Pôle Finistère Course au Large
22 octobre : présence obligatoire des bateaux à Saint-Malo
31 octobre : départ de la Route du Rhum-La Banque Postale
Autour du 12 novembre : arrivée en Guadeloupe
5 Décembre : arrivée prévue du cargo à Barcelone
Stand by Barcelone : révision complète de FONCIA et préparation technique du bateau pour la Barcelona World Race
31 décembre 2010 : départ de la Barcelona World Race

Foncia, un plan VPLP (Van Peteghem-Lauriot Prévost)/Verdier de dernière génération dont la conception a été lancée en janvier dernier, a été construit et assemblé en un temps record (6 mois, soit deux de moins que le précédent monocoque avec lequel le navigateur avait remporté le Vendée Globe). "En fait, nous avons tout mené de front en même temps, conception et construction, rappelle Michel Desjoyaux. Mais c'était le défi d'origine. Nous avions planté le décor d'entrée de jeu."

"Quelqu'un a dit un jour que le stade après 'exigeant', c'était 'casse-pieds', indique Michel Desjoyaux. Et bien je crois que je suis encore au stade supérieur ! Je suis intervenu sur tout. Dans la conception et jusqu'au chantier pour serrer les boulons. Je pense que de mes quatre bateaux, c'est celui que je connaîtrai le mieux".

Mis à l'eau en début d'après-midi, le monocoque a dans la foulée passé avec succès le test de retournement avant d'être mâté. Il reste désormais 40 jours à Desjoyaux et son équipe pour prendre en main ce monocoque avant le départ de la Route du Rhum le 31 octobre. D'ici là, il faudra en avoir pris la mesure, l'avoir fait jauger, avoir effectué les tests de stabilité et les 1.500 milles de qualification en solitaire. "Il faut savoir que c'est à peu près le temps dont j'avais disposé avant la Route du Rhum 2002 (victorieuse) ! On ne fera pas d'impasse, on a largement le temps de tout faire, estime Desjoyaux. On a quand même trois 60 pieds mono derrière nous. L'expérience que nous avons sur ce genre de bateau va nous rendre service. Si on ne s'en sort pas, c'est qu'on n'est pas bon."

Après Safran (Marc Guillemot), Groupe Bel (Kito de Pavant), PRB (Vincent Riou) et Virbac-Paprec 3 (Jean-Pierre Dick), Foncia est le 5e monocoque dessiné par le cabinet VPLP et l'architecte Guillaume Verdier. Il se démarque cependant de ses "cousins" à plusieurs titres, avec notamment un double bouchain latéral et un pont en aile de mouette. Ces attributs sont nés de l'exploitation des nouvelles contraintes de jauge imposées par la classe Imoca. Ces dernières qui limitent la hauteur du mât à 29 mètres et donc la surface de voile disponible pour tracter le bateau, imposent, du coup, de faire plus léger. "L'objectif était de diminuer et d'abaisser les poids. Mais, nous ne sommes pas allés à fond dans la légèreté pour garder de la fiabilité, précise Desjoyaux. Sur la structure, on a de la marge. Les formes de coque nous permettent en effet de faire plus solide sans être plus lourd. On a gagné dans d'autres parties comme la bôme, par exemple, qui est 50% plus légère que celle de Foncia 1". Les safrans suspendus sont interchangeables très rapidement. Le système, symétrique, permet de retirer et de changer un safran défectueux en l'espace de 10 minutes !

Fil infos Sport

A la une

Top articles Sport.fr

Chiffre sport de la semaine

Phrase sport de la semaine