Groupama Team France, l’équipe française engagée dans la 35e Coupe de l’America en 2017, a baptisé le 12 juillet dernier son catamaran AC45, prototype du voilier définitif. Franck Cammas et ses équipiers débutent ses tests mercredi.

Long de 13,45 m, doté d’un mât-aile, de foils et d’élévateurs de safrans (plans porteurs mobiles), le multicoque, à la robe bleu/blanc/rouge forcément, est un bateau laboratoire utilisé pour préparer la Coupe de l’America, disputée au printemps prochain. La caractéristique la plus visible de ce nouveau catamaran est le redan qui court sur les flancs de chaque coque à l’avant, sorte de ligne de cassure destinée à réduire les risques d’enfournement. Il a nécessité 35.000 heures de travail.

Comparées aux coques des AC45F qui disputent les America’s Cup World Series (ACWS), celles de cet AC45 Turbo tout carbone ont, pour les mêmes raisons, beaucoup plus de volume dans leur partie haute. En avant de la poutre qui supporte le mât, les coques sont bombées. Ce n’est pas le bateau avec lequel, l’AC50 (15 m), nous courrons la Coupe de l’America (en 2017 aux Bermudes, ndlr), a déclaré Franck Cammas, le skipper du défi français. Celui-là, le règlement nous interdit de le mettre à l’eau avant le 26 décembre, soit 150 jours avant les premières régates de la Coupe Louis Vuitton (éliminatoires de la Coupe de l’America). C’est un bateau-laboratoire car on a le droit de tester des tas de choses sur des bateaux qui ne font que 45 pieds, a-t-il précisé. Avec ce bateau on va passer du calcul à la mesure, indique Olivier de Kersauson, un des pères fondateurs de l’équipe française. C’est de l’intelligence appliquée dans notre quête de performance. Faire le bateau le plus rapide de son époque, c’est ça l’esprit originel de la Coupe.

Ce prototype va naviguer en entrainements sur les eaux bretonnes, de juillet à fin décembre afin de permettre à l’équipe de Groupama Team France de valider les choix techniques réalisés depuis octobre 2015. Mais aussi et surtout de poursuivre les développements et prendre des décisions quant à la construction de pièces futures et autres systèmes qui se retrouveront sur le Class AC. Ce dernier qui régatera aux Bermudes en 2017, aura simplement des coques plus longues de 1,5 mètres.
Caractéristiques principales

Type : catamaran prototype à foils et aile rigide
Matériau : carbone
Longueur hors-tout : 13,45 mètres
Largeur : 8,47 mètres
Déplacement : 2,45 tonnes
Tirant d’eau : 2,40 mètres
Hauteur de l’aile : 23,60 mètres
Surface de l’aile : 101 mètres carrés
Surface de voilure au près : 137 mètres carrés
Vitesse de pointe : 40 à 50 nœuds