Kyrie Irving a demandé à quitter Cleveland. LeBron James dément avoir poussé le meneur de jeu historique du club à prendre cette décision.

La superstar de Cleveland LeBron James est brièvement sortie de son silence mardi sur les réseaux sociaux pour assurer qu’il n’était pas derrière les rumeurs d’un prochain départ de Kyrie Irving.

Le magazine Slam avait assuré que King James voulait absolument que les Cleveland Cavaliers accèdent à la demande d’Irving d’être échangé. La chaîne de télévision ESPN avait pour sa part affirmé que le triple champion NBA aimerait corriger Irving si les deux joueurs se retrouvaient face-à-face dans la même pièce.

Irving, meneur de jeu vedette des Cavaliers, a créé une énorme surprise en demandant à ses dirigeants de le laisser partir dans une autre équipe où il aurait plus de responsabilités, parce qu’il ne veut plus jouer avec James, omniprésent sur le terrain et en dehors. L’information, révélée la semaine dernière par ESPN, n’a pas été confirmée par les Cleveland Cavaliers ou Irving mais depuis d’autres journaux et médias ont révélé qu’Irving avait fait cette requête rapidement après la fin de la saison.

Les Cavaliers se sont préparés à l’éventualité du départ d’Irving en recrutant pour une saison et un contrat de 2,1 millions de dollars Derrick Rose, ancien meneur de Chicago et des Knicks, dont la carrière est perturbée par des blessures à répétition depuis qu’il a reçu le trophée de meilleur joueur NBA (MVP) en 2011.

Irving, 25 ans, a disputé les trois dernières finales NBA avec Cleveland contre Golden State et remporté le titre NBA en 2016. Il a fait toute sa carrière à Cleveland qui lui avait fait signer un contrat de cinq ans lui garantissant 94 millions de dollars en 2014 avant d’officialiser quelques jours plus tard le retour de King James.