Tir - JO 2012

Dumoulin, première médaille française ?

Dumoulin, première médaille française ?

"Gagner l'or, c'est magnifique, mais l'objectif ici est de donner le meilleur de moi-même et quelque chose peut forcément en ressortir", a insisté le champion olympique du tir à 10 m à Sydney (2000), qui reste sur deux échecs à Athènes (20e à 10 m, 24e à 50 m) et Pékin (24e à 10 m, 33e à 50 m).

"Quand on est champion olympique, on s'éparpille. A Athènes, je me voyais champion et ce fut mon revers de la médaille", explique le Nordiste de 39 ans qui se présentera encore sur le tir à 10 m puis sur 50 m, deux spécialités où il a déjà connu la consécration mondiale.

Cette 6e participation olympique le porte à une longueur du record français détenu par Jeannie Longo (cyclisme).

Il avoue sa frustration de ne pas pouvoir défiler lors de la cérémonie d'ouverture, vendredi à la veille de son entrée en lice.

"Mais c'est la compétition qui prime. Et puis, on est mieux sur un canapé devant la télé que sur place à piétiner", glisse le Girondin d'adoption, qui retrouvera en septembre sa place dans un commissariat de Bordeaux.



Objectif: une ou deux médailles
Avec 14 sélectionnés, le tir français a pour objectif de ramener une ou deux médailles des jeux Olympiques de Londres, voire plus "si ça veut rire", a déclaré jeudi Philippe Crochard, président de la Fédération française.

"L'objectif est de une ou deux médailles, la couleur c'est le bonus", a dit le président Crochard, ravi que la France se présente à Londres comme "5e ou 6e nation en nombre de quotas, derrière des pays comme la Chine et la Russie où c'est un sport national."

Pour le patron de la Fédération, le niveau des tireurs peut même permettre de prétendre à plus de podiums encore: "Si ça veut rire on peut même atteindre 5 médailles".

Outre le chef de file Franck Dumoulin, champion olympique de Sydney (2000) au tir à 10 m qui qui disputera ses 6e Jeux, il voit des chances pour des néophytes comme Pierre-Edmond Piasecki (carabine à 10), "qui a récemment réalisé un 599/600", et Céline Goberville (pistolet à 10 m et 25 m).




Sport.fr Mobile
Sport Kiff
Le sport en direct sur votre mobile Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr

Sport.fr TV


RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

à lire aussi

Buzz sport

Les 4 chiffres du début de saison raté du PSG Ligue 1

Les 4 chiffres du début de saison raté du PSG

Tenu en échec par Montpellier au Parc des Princes samedi (0-0), le PSG a terminé l'année sur une note négative. Et laissé l'OM s'emparer du titre de champion d'automne à la faveur de son succès contre Lille (2-1), le lendemain. Si la situation comptable du PSG est loin d'être désespérée, le bilan de passage des champions en titre après 19 journées est clairement décevant. Voici quatre statistiques qui attestent du mauvais début de saison parisien.