Tennis - US Open

Simon a fait durer le plaisir

Simon a fait durer le plaisir

Le Français, 12e mondial, a perdu la première manche mais remporté les trois suivantes, dont deux jeux décisifs, pour s'imposer 4-6, 7-6 (7/5), 6-2, 7-6 (7/3) face un Argentin (N.18) qui semble sur la voie du retour après une année 2010 quasiment blanche à cause d'une opération du poignet droit.

Gilles Simon a pu prendre une double revanche sur Juan Martin Del Potro, qui l'avait battu au 3e tour de l'US Open en 2008 et au même stade cette année à Wimbledon. Il s'agit du meilleur résultat en carrière pour le Niçois à Flushing Meadows.

"Je n'ai pas l'impression d'avoir accompli quoi que ce soit, a-t-il tempéré. C'est juste une satisfaction." Simon est resté plus propre que son adversaire, qui a commis la bagatelle de 70 fautes directes dont quatre cruciales dans le tie break de la dernière manche. Il a en outre mieux servi que l'Argentin, qui a maintes fois tenté le KO mais a bien souvent vu la balle revenir dans sa moitié de terrain. "J'ai tout tenté, indique l'Argentin, mais je n'ai pas été assez bon dans les tie breaks alors que lui a su profiter de ses occasions. Je suis un peu triste après cette défaite mais content de l'évolution de mon retour."

La quatrième manche a été épique, Simon prenant deux fois le break d'avance mais le perdant à chaque fois. "Je suis content d'avoir fini en quatre sets, a-t-il dit. J'ai donné tout ce que j'avais pour ne pas en jouer cinq." Il a pourtant été au bord d'une cinquième manche quand il s'est trouvé face à trois balles de set consécutives sur son service. Mais il s'est sauvé en enchaînant service-volée de revers/coup droit gagnant/service gagnant. Et la fin d'une quatrième manche qui a duré 1 h 22 min, le Français a parfaitement tenu ses nerfs dans le tie break, contrairement à l'Argentin.

Après trois matches, l'infatigable Simon a déjà passé plus de 11 heures sur le court.





Sport.fr Mobile
Sport Kiff
Le sport en direct sur votre mobile Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

à lire aussi

Buzz sport

Fusion Bayonne-Biarritz, les discussions reprennent ! Rugby

Fusion Bayonne-Biarritz, les discussions reprennent !

Contre toute attente, et malgré l'hostilité des supporters bayonnais, Serge Blanco et Manuel Mérin, présidents du Biarritz Olympique et de l'Aviron Bayonnais, ont annoncé vendredi avoir repris leurs discussions au sujet de la création d'une équipe commune qui pourrait voir le jour dès la saison prochaine. Alors que le projet de cette fusion avait été enterré il y a 10 jours à peine, il semble que la rétrogradation de Bayonne en Pro D2 ait changé la donne.