Tennis - US Open

Simon a fait durer le plaisir

Simon a fait durer le plaisir

Le Français, 12e mondial, a perdu la première manche mais remporté les trois suivantes, dont deux jeux décisifs, pour s'imposer 4-6, 7-6 (7/5), 6-2, 7-6 (7/3) face un Argentin (N.18) qui semble sur la voie du retour après une année 2010 quasiment blanche à cause d'une opération du poignet droit.

Gilles Simon a pu prendre une double revanche sur Juan Martin Del Potro, qui l'avait battu au 3e tour de l'US Open en 2008 et au même stade cette année à Wimbledon. Il s'agit du meilleur résultat en carrière pour le Niçois à Flushing Meadows.

"Je n'ai pas l'impression d'avoir accompli quoi que ce soit, a-t-il tempéré. C'est juste une satisfaction." Simon est resté plus propre que son adversaire, qui a commis la bagatelle de 70 fautes directes dont quatre cruciales dans le tie break de la dernière manche. Il a en outre mieux servi que l'Argentin, qui a maintes fois tenté le KO mais a bien souvent vu la balle revenir dans sa moitié de terrain. "J'ai tout tenté, indique l'Argentin, mais je n'ai pas été assez bon dans les tie breaks alors que lui a su profiter de ses occasions. Je suis un peu triste après cette défaite mais content de l'évolution de mon retour."

La quatrième manche a été épique, Simon prenant deux fois le break d'avance mais le perdant à chaque fois. "Je suis content d'avoir fini en quatre sets, a-t-il dit. J'ai donné tout ce que j'avais pour ne pas en jouer cinq." Il a pourtant été au bord d'une cinquième manche quand il s'est trouvé face à trois balles de set consécutives sur son service. Mais il s'est sauvé en enchaînant service-volée de revers/coup droit gagnant/service gagnant. Et la fin d'une quatrième manche qui a duré 1 h 22 min, le Français a parfaitement tenu ses nerfs dans le tie break, contrairement à l'Argentin.

Après trois matches, l'infatigable Simon a déjà passé plus de 11 heures sur le court.




Sport.fr Mobile
Sport Kiff
Le sport en direct sur votre mobile Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr

Sport.fr TV


RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

à lire aussi

Buzz sport