La France n’est plus qu’à un point d’aller en finale de la Coupe Davis après avoir pris l’avantage en demi-finales contre la Serbie (2-1), à Villeneuve-d’Ascq. Il revient au N.1 français Jo-Wilfried Tsonga de terminer le travail.

Le contrat est presque rempli. Jo-Wilfried Tsonga qui avait égalisé vendredi en battant Laslo Djere, peut envoyer la France en finale s’il bat dimanche Dusan Lajovic. Un adversaire qu’il n’a croisé qu’une fois dans sa carrière. C’était en début de saison, au deuxième tour de l’Open d’Australie, et le Manceau s’était imposé en trois manches.

Un succès éviterait un cinquième match décisif pour Lucas Pouille, pas en confiance. « Jo aura une meilleure opposition dimanche », mais « le match de vendredi le renforce et lui donne un peu de confiance », estime Yannick Noah. Tsonga avait déjà envoyé la France en finale. C’était avec Richard Gasquet en double face à la paire tchèque Berdych-Stepanek en 2014.