Finale de Roland Garros 2013, l’affiche Rafael Nadal-David Ferrer ne se disputera pas sur le Central. Le quart de finale 100% espagnol est programmé sur le Suzanne-Lenglen. Les organisateurs des Internationaux de France lui ont préféré un autre quart de finale pour le Philippe-Chatrier avec le Français Gaël Monfils face au Britannique Andy Murry.

Un arbitrage décidé mardi. Ça n’était pas un choix évident, chacune des deux affiches ayant sa place sur le Chatrier, explique Gilbert Ysern, directeur général de la FFT et membre du comité de pilotage du tournoi. Toutefois, avec tout le respect dû à Nadal et à la revanche de la finale de l’an dernier, il est clair que notre public a envie de voir Monfils opposé au champion olympique. En outre, il se trouve que Murray n’a pas encore joué sur le Chatrier. Par souci d’équité sportive, il était juste qu’il y joue, en perspective d’une demie éventuelle sur ce même court.