Après la rencontre qui a vu Rafael Nadal triompher pour la neuvième fois à Roland-Garros face à Novak Djokovic (3-6, 7-5, 6-2, 6-4), les deux acteurs de cette finale sont revenus sur leur match.

Après sa victoire sur son grand rival Novak Djokovic, Rafael Nadal a pu savourer son neuvième titre aux Internationaux de France, son quatorzième en tout. La partie n’aura pas été de tout repos pour l’Espagnol qui est revenu sur son duel avec le Serbe en conférence de presse : Je sais que pour battre Novak, je dois jouer jusqu’à la limite, être agressif, décocher des coups sans retenue. Au début, je me suis dit que c’était lui qui contrôlait. Je marquais des points sur ses erreurs plus que sur des coups gagnants. Je me suis dit qu’il fallait que je change des choses. Aujourd’hui, il faisait très chaud alors que nous avons eu un tournoi plutôt humide. Notre performance physique a été modifiée à cause du temps. Nous n’étions pas au meilleur de notre forme. C’était important de gagner le deuxième set car je ne suis pas sûr que j’aurais été à côté de la coupe ce soir si ce n’avait pas été le cas.

Rafael Nadal déjà tourné vers la saison sur gazon qui commence dès la semaine prochaine à Halle pour l’Espagnol : Je vais à Halle. C’est un compromis de ma part parce que je n’y suis pas allé l’année dernière. Je ne voulais pas faire l’impasse deux ans de suite. Je vais essayer de m’entraîner un peu demain (lundi). Je ne suis pas sûr d’être en pleine forme là-bas mais ça peut être une bonne façon de se préparer pour Wimbledon.

Djokovic reviendra

De son côté, Novak Djokovic est également revenu sur le match et notamment sur sa baisse de régime : J’ai très bien commencé, mais le rythme est allé de son côté. J’ai eu des difficultés physiques. A la fin du second set et pendant tout le troisième set, je ne me sentais pas en forme mais c’est toujours dur de tenir physiquement contre Rafa au meilleur des cinq sets. Je me suis mieux senti dans le quatrième. J’espérais encore pouvoir revenir mais je n’ai pas réussi. Je n’étais pas au niveau où j’aurais souhaité être surtout dans la deuxième partie du match. Il a été meilleur que moi dans les moments cruciaux.

Le Serbe est aussi revenu sur l’incroyable record de Nadal et sur le fait qu’il tentera jusqu’à la fin de sa carrière de remporter le seul titre du Grand Chelem qu’il lui manque : Son record parle pour lui. Il a gagné le tournoi 9 fois. Il n’a perdu qu’un match ici. C’est très dur de jouer contre lui dans ces conditions… Ça fait plusieurs fois que je rate mon objectif de peu. C’est frustrant mais il faut relativiser au regard de ma vie. Jusqu’à la fin de ma carrière, je réessaierai de le remporter au moins une fois.