Il y aura un Français en quart de finale de Roland-Garros. Gaël Monfils est parvenu à battre Guillermo Garcia-Lopez lundi après-midi en trois sets (6-0 ; 6-2 ; 7-6). Il affrontera soit Andy Murray, soit Fernando Verdasco au prochain tour.

Gaël Monfils étonnera toujours. Arrivé diminué à Roland-Garros, le Parisien est parvenu à se qualifier pour les quarts de finale en battant l’Espagnol Guillermo Garcia-Lopez en trois sets secs (6-0 ; 6-2 ; 7-6). Une véritable démonstration du Parisien, qui a seulement douté lors du troisième set, quand après avoir breaké son adversaire, il s’est laissé aller pour concéder à son tour un break de retard. Mais Monfils a de la ressource et il faudra qu’il en fasse usage face à Andy Murray ou Fernando Verdasco , qu’il affrontera pour tenter d’accrocher une place dans le dernier carré.

Dès le début de la rencontre, Gaël Monfils s’est appuyé sur une défense impeccable, pour mettre à mal toutes les velléités offensives de Garcia-Lopez. J’étais bien, je me sentais bien. J’avais un peu peur physiquement, mais tout s’est bien passé, a expliqué la tête de série numéro 23 devant les caméras de France Télévisions, avant de tenter d’expliquer sa baisse de rythme lors du dernier set. Il jouait mieux et il lâchait plus ses coups. J’ai un peu changé ma façon de jouer dans le troisième set et cela a bien fonctionné.

Ce qui a frappé, c’est surtout l’attitude de Gaël Monfils sur la terre battue parisienne. Loin de ses arabesques, Il a fait preuve d’une grande sérénité tout au long de la rencontre. Un comportement qu’il devra probablement avoir pour continuer à faire rêver le public français dans cette édition 2013/2014 de Roland-Garros.