Eugenie Bouchard n’en finit plus d’impressionner. Après sa demi-finale en début de saison à l’Open d’Australie, la jeune Canadienne confirme avec une participation à son premier quart de finale à Roland-Garros.

La nouvelle génération est bien présente et montre les dents lors de cette édition 2014 des Internationaux de France. Garbine Muguruza, Simona Halep et bien sûr la jeune Eugénie Bouchard sont encore en lice. La Canadienne, 20 ans seulement, a véritablement explosé cette saison avec comme fait marquant sa demi-finale lors de l’Open d’Australie. Mais ce n’est pas tout, la native de Montréal est actuellement sur une série impressionnante de neuf victoires consécutives puisqu’elle a remporté le tournoi de Nuremberg juste avant d’arriver à Paris.

Son dernier fait d’arme : sa victoire nette et sans bavure sur l’Allemande Angélique Kerber, tête de série numéro 8 de ce Roland-Garros. La jeune Canadienne ne lui a laissé aucune chance et s’est imposée en 52 minutes sur le score sans appel de 6-1, 6-2. Ses prochaines adversaires, et notamment Carla Suarez Navarro, qu’elle affrontera en quart de finale, sont prévenues : Eugénie Bouchard est en pleine forme ! Comme elle l’a rappelé après sa victoire sur Kerber : Je suis en pleine confiance. Chaque fois que je vais sur le terrain, j’ai le sentiment que je peux remporter le match. Elle peut en plus compter sur les défaillances des meilleures.Serena Williams, Na Li ou encore Agnieszka Radwanska ont déjà été éliminées de la course au titre.

Une ascension fulgurante

Jusqu’où peut aller Eugénie Bouchard ? La jeune Canadienne ne semble pas avoir de limite. Elle qui était encore bien au-delà de la centième place mondiale il y a moins de deux ans est aujourd’hui bien installée dans le Top 20 (16e avant Roland-Garros) et devrait encore se rapprocher des dix meilleures joueuses du monde à l’issu du tournoi parisien. Nathalie Tauziat, ancienne numéro 1 tricolore et ancienne coach de Bouchard en est sûr : la Canadienne peut devenir numéro 1 mondiale.

Guillaume Nibert