Redevenu N.1 mondial, Rafal Nadal a confirmé son rang en remportant son troisième US Open et son 16e titre du Grand Chelem, dimanche à New York. Le Sud-Africain Kevin Anderson, invité-surprise de la finale, n’a pas existé. L’Espagnol l’a balayé en trois manches, 6-3, 6-3, 6-4.

A 31 ans, Rafael Nadal remporte son 6e titre du Grand Chelem ailleurs qu’à Roland-Garros, où il s’est imposé 10 fois. Pour la troisième fois après 2010 et 2013, il triomphe à Flushing Meadows. Face au 32e mondial, Kevin Anderson, le finaliste moins bien classé de toute l’histoire de l’US Open, le Majorquin a imposé sa loi en 2h25 de jeu.

Nadal revient à trois unités du record absolu de victoires en Grand Chelem détenu par Roger Federer.

La balle de match :