Tennis - Open d'Australie

Monfils saisit l'occasion

Monfils saisit l'occasion

Dernier Français en lice, Gaël Monfils, tête de série N.23, n'avait jusqu'ici pour meilleure performance à Melbourne qu'un huitième de finale, en 2009.

Le service et la défense ont permit au Français de franchir ce cap. Monfils a ramené énormément de balles et fait faire beaucoup de fautes à son adversaire (54 au total). Il a même à un moment tenté un plongeon, déclenchant l'ovation de la Margaret Court Arena. Le Russe n'a pas été assez régulier pour le déstabiliser. Au service, Monfils a été tout aussi solide avec 14 aces de nombreux points dès le deuxième coup de raquette après une bonne première balle. Kuznetsov n'a eu que deux occasions de break dans le match, qu'il a d'ailleurs concrétisées. "Ces points gratuits m'ont bien aidé. Il le fallait car il tapait très bien dans la balle", a commenté le vainqueur.

Le Français a bénéficié jusqu'ici d'un tableau favorable et n'a pour le moment battu que des joueurs nettement moins bien classés que lui: le Japonais Yuichi Sugita (124e mondial) au premier tour puis deux compatriotes, Nicolas Mahut (63e) et Stéphane Robert (225e), avant Kuznetsov (74e). Il devra maintenant réussir un premier exploit pour aller plus loin, contre le Canadien Milos Raonic, qui vient de battre Roger Federer en finale à Brisbane. Un adversaire à sa portée dans un bon jour même si Raonic vient de créer l'exploit en éliminant le Suisse Stanislas Wawrinka, vainqueur en 2014 à Melbourne et du dernier Roland-Garros, en cinq manches 6-4, 6-3, 5-7, 4-6, 6-3, en 3h45. En cas de qualification, Monfils égalerait alors son meilleur résultat dans un tournoi majeur, une demi-finale à Roland-Garros en 2008.





Sport-Kiff.com, la boutique du sport
Partenaire officiel de Sport.fr




à lire aussi

Buzz sport