Tennis - Open d'Australie

Monfils face à Robert pour une place en 8e

Monfils face à Robert pour une place en 8e

Gaël Monfils n'a eu aucun souci à se défaire de Nicolas Mahut, lors du deuxième tour de l'Open d'Australie. Dans ce duel franco-français, la "Monf" n'a eu besoin que de trois sets (7-5, 6-4, 6-1) pour accéder au 3e tour. Et le Parisien aura encore un tricolore face à lui. Car Stéphane Robert a encore créé la surprise. Issu des qualifications, le 225e joueur mondial s'est défait de l'Américain Rajeev Ram en cinq sets (6-1, 6-7, 4-6, 7-5, 7-5). A 35 ans, Robert atteint ce stade de la compétition pour la deuxième fois de sa carrière. Un véritable exploit de sa part. De quoi assurer la présence de deux joueurs français en 8e de finale, puisqu'un autre duel franco-français entre Jo-Wilfried Tsonga et Pierre-Hugues Herbert aura lieu au 3e tour.

Pour Monfils, cette édition 2016 de l'Open d'Australie est une bonne occasion de réaliser sa meilleure performance en terre australe. Grâce à la chute de Rafael Nadal au premier tour, Monfils semble avoir un boulevard devant lui. Face au 225e mondial, il partira évidemment largement favori. Robert dit lui-même qu'il n'a "pas de clé" pour battre la tête de série N.23. Si la logique est respectée, le Parisien aura un huitième de finale tout aussi abordable à disputer, soit contre l'Israélien Dudi Sela (87e mondial), soit contre le Russe Andrey Kuznetsov (74e), tombeur de Jérémy Chardy, tête de série N.30, battue 6-4, 7-6 (7/5), 7-6 (7/5). Le moyen d'améliorer son bilan à Melbourne. A 29 ans, il n'y a dépassé le troisième tour qu'une fois en dix participations, en 2009 (8e de finale).

"Je l'ai trouvé percutant au service, bien concentré. Il a été là du début à la fin, très constant, il n'a pas fait de fioritures. C'était du très bon Monf. Il a annoncé qu'il voulait faire une grande saison et ce n'était pas des paroles en l'air", analyse Nicolas Mahut après sa défaite. On ne sait pas si son nouvel entraîneur Mikael Tillström y est pour quelque chose car le Parisien refuse mystérieusement de dire quoi que ce soit du Suédois et de ses méthodes.

à lire aussi

Buzz sport

PSG - OL en finale ! Ligue des champions dames

PSG - OL en finale !

La finale de la Ligue des champions féminine sera 100% française avec le PSG opposé à l'OL ! Les Parisiennes, dirigées par Patrice Lair, ont sorti le FC Barcelone. Déjà vainqueur en Catalogne (3-1), le club parisien a confirmé à la maison (2-0) avec des buts de Sabrina Delannoy (55e sur penalty) et Irene Paredes (61e). L'Olympique Lyonnais, dirigé par Gérard Prêcheur, qui s'était imposé 3-1 à l'aller face à Manchester City, s'est qualifié malgré une défaite 1-0 au retour. Rendez-vous le 1er juin à Cardiff !

Saint-Etienne et Nantes s'accrochent à l'Europe Ligue 1

Saint-Etienne et Nantes s'accrochent à l'Europe

L'ASSE s'est imposée 2-0 sur la pelouse de Guingamp, tandis que Nantes a dominé Lorient 1-0, samedi soir lors de la 35e journée de Ligue 1. Les Verts et les Canaris mettent la pression sur l'OM et Bordeaux, qui jouent dimanche, dans la lutte pour la dernière place européenne. Sur le front du maintien, rien n'est joué. Bastia s'est imposé face à Rennes (1-0) et Metz face à Guingamp (2-1). Ces résultats conjugués à la défaite de Lorient resserrent les positions. Même Montpellier, étrillé 3-0 sur sa pelouse par Lille, a du souci à se faire.