Djokovic : "ça me fait pleurer"

Tennis / Open d'Australie

Djokovic : "ça me fait pleurer"
Photo TEAMSHOOT

Djokovic : "ça me fait pleurer"

Dimanche 29 janvier 2012 - 19:34

Novak Djokovic félicite Rafael Nadal qui lui a tenu tête pendant près de six heures en finale de l'Open d'Australie. L'Espagnol "méritait aussi de gagner ce soir", a dit le Serbe. Mais les faits sont là. A la fin, c'est toujours Djokovic qui gagne.

Est-ce la plus grande victoire de votre carrière ?
Oui. Là maintenant, oui. Wimbledon vient avec, parce que c'est le tournoi que j'ai toujours rêvé de gagner. Mais celle-ci passe devant, parce qu'on a joué pendant six heures, c'est incroyable. C'est la plus longue finale de l'histoire en Grand Chelem, et entendre ça, ça me fait pleurer, vraiment. Je suis très fier d'appartenir à cette histoire.

Comment avez-vous fait pour continuer à jouer, à y croire dans cette situation ?
J'ai eu beaucoup d'opportunités de finir le match au quatrième. Mais il a sorti des points et des services incroyables. Il méritait de prolonger le match au cinquième set. Et alors, chacun d'entre nous aurait pu gagner ce match. Ca aurait pu basculer d'un côté ou de l'autre. J'ai senti mon corps faiblir, mais je savais que lui aussi n'était plus frais. J'ai essayé de m'accrocher, de garder mon calme, de contrôler mes émotions. Je suis un joueur professionnel. Et je suis sûr que tous mes collègues diraient la même chose. Nous vivons pour ces matches. Nous travaillons chaque jour. Nous consacrons notre vie à ce sport pour jouer six heures pour un titre du Grand Chelem.

Qu'est qui a fait la différence ?
C'était évident pour tous ceux qui ont regardé ce match que nous avons tous les deux puisé la dernière goutte d'énergie de notre corps. C'était juste une question peut-être de chance à certains moments. Et peut-être de le vouloir plus que l'autre par instants. C'est juste un effort incroyable.

Rafael Nadal a parlé d'aimer la souffrance. Partagez-vous ce sentiment ?
Je suis tout à fait d'accord avec lui. J'ai peut-être eu un sentiment un peu similaire dans quelques matches, mais rien d'équivalent à ceci. Vous souffrez, vous essayez de faire bouger vos jambes, de vous pousser un peu plus loin, pour un nouveau jeu. Vos doigts de pieds saignent. Tout est exacerbé, mais vous aimez cette souffrance. Alors je suis d'accord avec Rafa.

Y-a-t-il une part de vous-même qui est désolé pour Nadal ?
J'ai été dans cette position il y a quelques années. J'ai perdu des demi-finales et des finales contre lui et Roger (Federer) dans des tournois du Grand Chelem. Alors je comprends ce qu'il ressent. Je pensais sincèrement ce que j'ai dit sur le court. C'est malheureux qu'il ne puisse y avoir qu'un vainqueur, parce qu'on a tous les deux tout donné. Il méritait aussi de gagner ce soir.

Fiche du Stats

The page cannot be found

The page cannot be found

The page you are looking for might have been removed, had its name changed, or is temporarily unavailable.

Please try the following:

  • Make sure that the Web site address displayed in the address bar of your browser is spelled and formatted correctly.
  • If you reached this page by clicking a link, contact the Web site administrator to alert them that the link is incorrectly formatted.
  • Click the Back button to try another link.

HTTP Error 404 - File or directory not found.
Internet Information Services (IIS)


Technical Information (for support personnel)

  • Go to Microsoft Product Support Services and perform a title search for the words HTTP and 404.
  • Open IIS Help, which is accessible in IIS Manager (inetmgr), and search for topics titled Web Site Setup, Common Administrative Tasks, and About Custom Error Messages.

Fil infos Sport

A la une

Top articles Sport.fr

Chiffre sport de la semaine

Phrase sport de la semaine