Tennis - Masters 1000

Tsonga, le quart fatal

Tsonga, le quart fatal

La saison dernière, il avait été demi-finaliste à Montréal et finaliste à Paris-Bercy. Mais cette année, Jo-Wilfried Tsonga a été stoppé comme à Miami (par Rafael Nadal), Monte-Carlo (Gilles Simon) et Rome (Novak Djokovic) avant de voir à nouveau la porte des demi-finales se refermée devant lui à Shanghai.

Cette défaite face à Berdych, qui le suit immédiatement au classement ATP (6e et 7e mondial), confirme les difficultés du Français cette saison face aux tout meilleurs mondiaux. Il n'a battu en 2012 que deux joueurs du Top 10 (Roger Federer à Doha et Juan Martin Del Potro à Rome) pour neuf défaites.

Contre le Tchèque, Tsonga n'est pas apparu sous son meilleur jour. Souffrant apparemment du dos - il a quitté le court avec le kiné dans le premier set et multiplié les exercices lors des changements de côté - il a commis beaucoup d'erreurs en coup droit. Il n'a jamais réussi à prendre le service de Berdych, qui a su résister aux assauts du Français dans le troisième jeu du second set, en sauvant trois balles de break. Dans un tie-break accroché, Tsonga a commis une double-faute à 5-4 pour Berdych, qui ne s'est ensuite pas privé de conclure sur un ace.




Sport.fr Mobile
Sport Kiff
Le sport en direct sur votre mobile Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr

Sport.fr TV


RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

à lire aussi

Buzz sport