Ils veulent tous l'or de Wimbledon

Tennis / JO 2012

Ils veulent tous l'or de Wimbledon
Photo TEAMSHOOT

Ils veulent tous l'or de Wimbledon

Vendredi 27 juillet 2012 - 21:52

Pour la première fois, tous les meilleurs mondiaux font réellement du tournoi olympique de tennis une priorité dans leur saison. Le fait qu’il se joue sur le mythique gazon de Wimbledon y est évidemment pour beaucoup, et donnerait presque l’impression à certains de remporter un tournoi du Grand Chelem.

Le tournoi olympique de tennis regagne ses lettres de noblesse. Ayant du mal à trouver sa place aux Jeux depuis son retour au programme en 1988, à Séoul, après 64 ans d’absence, le tournoi olympique redevient une priorité pour les meilleurs joueurs mondiaux cette année à Londres, avec un plateau plus relevé que jamais. Si Miloslav Mecir (1988), Marc Rosset (1992) ou Nicolas Massu (2004) ont profité du désintérêt des stars de la balle jaune pour les JO pour remporter la médaille d’or par le passé, l’attitude du plateau a commencé à changer en 2008 à Pékin, où presque tous les meilleurs tennismen du moment étaient réunis pour voir triompher Rafael Nadal. Cette année à Londres, la donne a encore évolué, notamment en raison de l’organisation du tournoi sur le gazon, mythique, de Wimbledon, qui ajoute un prestige évident à ce tournoi autrefois sans importance.

Ainsi, la quasi-totalité du Top 20 au classement mondial, chez les hommes comme chez les femmes, s’est donné rendez-vous à Londres pour remporter un tournoi aux allures de Grand-Chelem. Le N.1 mondial Novak Djokovic, mais également ses deux plus grands adversaires Roger Federer et Rafael Nadal, n'ont cessé de proclamer qu'ils faisaient du titre olympique l'un des objectif majeurs de leur saison, même si l’Espagnol, N.2 à l’ATP et champion olympique en titre, a malheureusement dû déclarer forfait sur blessure. C'est particulièrement vrai pour Federer. Médaillé d’or en double à Pékin, le Suisse a fait de l’or en simple le dernier grand rêve de sa carrière, surtout en un lieu où il a connu ses plus grands succès.

Pourquoi pas Tsonga ?


Devant son public, comme il y a quelques semaines lors du «vrai» tournoi de Wimbledon, le Britannique Andy Murray voudra rééditer la performance en atteignant la finale. Du côté de l’équipe de France, Jo-Wilfried Tsonga a une véritable chance de médaille, la collection étant jusqu’à présent bien maigre pour les Bleus aux Jeux, avec les seuls bronze d'Arnaud Di Pasquale à Sydney en 2000, et l'argent d'Amélie Mauresmo à Athènes en 2004. Tsonga est très à l'aise à Wimbledon où il a brillé ces trois dernières années, et notamment cet été, atteignant les demi-finales. Gaël Monfils, Richard Gasquet, voire Gilles Simon pourraient profiter du format en trois sets (hormis la finale) pour créer la surprise. Les doubles avec Tsonga/Michaël Llodra et Gasquet/Julien Benneteau peuvent aussi y croire. Chez les dames, Alizé Cornet aura du mal à s'immiscer dans la bataille finale. Tout sera très ouvert, comme sur le circuit WTA, où la hiérarchie reste très fragile. Mais l'Américaine Serena Williams pourrait bien imiter sa sœur Venus, victorieuse en 2000.

Le sport en direct sur votre mobile


Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr



Le Zapping Sport.fr de la semaine

Fil infos Sport

A la une

Le buzz du jour

Insolites People

Sport Business

Top articles Sport.fr

Chiffre sport de la semaine

Phrase sport de la semaine