Roger Federer qui s’est incliné contre David Goffin (6-2, 3-6 ,4-6) en demi-finale du Masters, a essayé d’analyser ce qui a pu faire « la différence » dans ce match.