Tennis - Circuit ATP

Tsonga facile

Tsonga facile

Le N.1 français s'est imposé en 50 minutes de jeu seulement pour enlever son deuxième titre de la saison, après Doha en début d'année, et le neuvième de sa carrière sur le circuit ATP. Le 7e joueur mondial a étouffé d'entrée de jeu son adversaire qui n'a jamais existé dans cette rencontre à sens unique. L'Italien confirmant ses difficultés face aux joueurs du Top 10.

Pour cette finale, le match n'a duré que deux jeux. Le temps pour l'Italien Seppi, qui était mené 2-1 dans les confrontations entre les deux joueurs, d'égaliser à 1-1 après un premier jeu blanc du Français. Même si Tsonga aurait pu laisser l'impression d'être accroché dans son engagement suivant en étant remonté de 40-15 à 40-40, il n'en était rien. Deux aces le portaient en tête et il ne la lâchait plus. Le Manceau déroulait son tennis en ne commettant aucune faute. Il alignait neuf jeux pour mener 6-1 (en 21 minutes), 4-0. Le Transalpin, qui avait battu Gaël Monfils en demi-finale, n'héritait que de miettes. Il profitait toutefois d'une fin de match plus relax pour enlever deux fois sa mise en jeu (5-2). Tsonga pouvait alors aisément conclure sur un jeu blanc: un coup droit décroisé transformait sa première balle de match.

"J'étais bien aujourd'hui, j'ai fait un match plein, mais je suis resté concentré, car un match n'est jamais plié contre un joueur comme celui-ci. Je suis simplement très content, c'est la première fois que je défends victorieusement un titre", a souligné Tsonga au micro de Sport +.




Sport.fr Mobile
Sport Kiff
Le sport en direct sur votre mobile Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr

Sport.fr TV


RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

à lire aussi

Buzz sport

Les 4 chiffres du début de saison raté du PSG Ligue 1

Les 4 chiffres du début de saison raté du PSG

Tenu en échec par Montpellier au Parc des Princes samedi (0-0), le PSG a terminé l'année sur une note négative. Et laissé l'OM s'emparer du titre de champion d'automne à la faveur de son succès contre Lille (2-1), le lendemain. Si la situation comptable du PSG est loin d'être désespérée, le bilan de passage des champions en titre après 19 journées est clairement décevant. Voici quatre statistiques qui attestent du mauvais début de saison parisien.