Tennis - Circuit ATP

Tsonga en course pour un doublé

Tsonga en course pour un doublé

"Je suis content, cela réduit finalement le nombre de joueurs que je n'ai pas battus sur le circuit", savourait Tsonga à la fin de la rencontre. Parfaitement entré dans sa demi-finale, Tsonga a connu ensuite un gros trou dans le septième jeu de la deuxième manche, commettant trois doubles fautes pour perdre son engagement. Le Manceau est alors sorti du match que contrôlait parfaitement son adversaire (3-6). Le Manceau est alors sorti du match que contrôlait parfaitement son adversaire (3-6). "Je dominais le match de la tête et des épaules jusque là et ça m'a mis un petit coup sur la tête", a déclaré le N.1 français. Dans le troisième set, les jeux sont allés avec les services jusqu'à 4-4 même si Davydenko avait plus de mal à gagner les siens. Le Russe a cédé ensuite sur son engagement et Tsonga n'a pas laissé passer l'aubaine pour s'imposer 6-4. "Cela va être compliqué, Seppi est très en forme actuellement. J'ai toujours dû lutter contre ce joueur. Je crois que je suis positif contre lui mais il va falloir que je sois au top", juge le N.7 mondial.

Le Manceau rejoint en effet l'Italien Andreas Seppi en finale. Dans l'autre demi-finale, Gaël Monfils avait été éliminé en 3 trois sets (3-6, 6-1, 6-4) par l'Italien. "Je l'avais dit hier, le plus dur c'est d'enchaîner les matches. Je suis beaucoup plus lourd. J'ai fait un gros match contre Philipp Kohlschreiber, je ne suis pas un surhomme", a réagi Monfils. "En fait, je tire un bilan mitigé", a affirmé le Français, après trois victoires en quatre rencontres.




Sport.fr Mobile
Sport Kiff
Le sport en direct sur votre mobile Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr

Sport.fr TV


RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

à lire aussi

Buzz sport

Les 4 chiffres du début de saison raté du PSG Ligue 1

Les 4 chiffres du début de saison raté du PSG

Tenu en échec par Montpellier au Parc des Princes samedi (0-0), le PSG a terminé l'année sur une note négative. Et laissé l'OM s'emparer du titre de champion d'automne à la faveur de son succès contre Lille (2-1), le lendemain. Si la situation comptable du PSG est loin d'être désespérée, le bilan de passage des champions en titre après 19 journées est clairement décevant. Voici quatre statistiques qui attestent du mauvais début de saison parisien.