Désormais numéro 2 mondial, Novak Djokovic conserve son titre à Doha en mettant fin à la série de 28 matches gagnés de rang par le Britannique Andy Murray, N.1 mondial et vainqueur du Serbe en finale du Masters de Londres en novembre dernier. La saison 2017 est lancée.

Andy Murray, après une année 2016 qui l’avait vu remporter Wimbledon et le titre olympique aux Jeux de Rio, s’est incliné 6-3, 5-7, 6-4 après 2 h 55 minutes d’un combat intense. Novak Djokovic a construit son succès au filet où il a marqué 70% des points en 35 montées. C’est clair que c’est l’une des meilleures façons de commencer une année, s’est réjoui le vainqueur. J’ai eu trois ou quatre balles de matches dans le 2e set. Il les a retournées et je me suis dit: Whaou, j’espère que ce n’est pas l’heure des comptes. Il était proche. Du début à la fin, vous ne savez jamais ce qu’il va se passer avec Andy.

Dans le duel qui oppose les deux hommes, Djokovic mène désormais par 25 victoires à 11 face à Murray qui lui avait ravi la première place mondiale au Masters 1000 de Paris-Bercy. Le Serbe a surtout renoué avec la victoire. Son dernier trophée remontant au Masters 1000 de Toronto, en juillet 2016. Autant dire une éternité pour lui.