Tennis - Circuit ATP

C'est terminé pour Clément

C'est terminé pour Clément

"C'était le dernier match en simple de ma carrière. Et oui, ma décision était prise avant de venir ici participer aux qualifications", a-t-il déclaré sur sa page Facebook, après s'être incliné en trois manches 6-7 (8/10), 7-6 (7/5), 6-3 devant un autre Français Kenny De Schepper, lundi soir au premier tour des qualifications de Wimbledon. D'une certaine façon, la boucle est bouclée. C'est en effet à Londres, en 1997, que Clément avait remporté ses premiers matches en Grand Chelem. Il avait alors dix-neuf ans.

"C'est vrai que l'on a un sentiment particulier au moment de ranger ses raquettes à la fin du match et se dire que c'est terminé, mais je me sens très à l'aise avec cette décision. Pour moi, c'est le bon moment ! Non, je ne ressens pas vraiment de tristesse", a ajouté Clément, quart de finaliste en simple à Wimbledon en 2008. "J'envisage ce soir l'après tennis comme une seconde carrière avec de nouveaux objectifs, des challenges différents. Tout le monde a en tête le capitanat en Coupe Davis. C'est évident que c'est une chose qui me plairait énormément mais si ce n'est pas moi qui suis choisi, je sais que je trouverai d'autres projets qui me motiveront...", a encore indiqué l'Aixois.

Le finaliste de l'Open d'Australie 2001 et ancien N.10 mondial, pointant actuellement au 142e rang mondial, avait prévu de longue date de raccrocher en 2012 et avait eu le droit à une cérémonie improvisée le 31 mai après son élimination au deuxième tour de Roland-Garros contre le Belge, David Goffin. Au cours de sa carrière, il a notamment disputé une finale à l'Open d'Australie en 2001 (perdue face à Andre Agassi) ; remporté la Coupe Davis 2001 (sans avoir participé à la finale après avoir joué tous les tours) ; remporté Wimbledon en double en 2007 avec Michaël Llodra ; ainsi que quatre titres en simple (Lyon 2000, Metz 2003, Marseille 2006 t Washington 2006). Il atteindra la 10e place mondiale, son meilleur classement, en 2001. Mais Clément, ce sont aussi des matches qui ne se terminaient jamais. Opposé à Fabrice Santoro, autre crocodile des courts, il détient le record du match le plus long à Roland-Garros : 6h33 en 2004.




Sport.fr Mobile
Sport Kiff
Le sport en direct sur votre mobile Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr

Sport.fr TV


RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

à lire aussi

Buzz sport