Humiliés par les Wallabies (50-23) pour leur premier test match, les hommes de Philippe Saint-André ont démarré de la pire des manières leur tournée dans l’hémisphère sud. Mais qu’ils se rassurent, ils ne sont pas le premiers à avoir prix une leçon de Rugby dans l’autre partie de la planète.

Nouvelle Zélande – France, 09/06/2007 : 61-10
Alors que l’équipe de France est en pleine préparation de la Coupe du monde sur son sol, le XV de France, alors dirigé par Bernard Laporte, subi la défaite la plus cuisante de son histoire à Wellington. Même si les Français étaient amoindris pour cette rencontre, rien ne permettait de justifier une telle débâcle dans tous les secteurs de jeu. Les Bleus auront cependant leur revanche quelques mois plus tard en éliminant les Néo-Zélandais de la Coupe du monde.

Nouvelle Zélande – France 26/06 1999 : 54-7
Wellington ne réussit décidément pas à l’équipe de France. Une fois de plus en tournée dans l’hémisphère sud avant de disputer le Mondial au Royaume-Uni, les hommes de Bernard Laporte reçoivent une véritable leçon de rugby de la part des All-Blacks. Mais là encore, cette défaite semble avoir été de bonne augure pour les coéquipiers de Christophe Lamaison, puisqu’il livreront au mois d’octobre suivant une prestation de haut vol pour sortir les Blacks de Jonah Lomu en quart de finale du Mondial.

Nouvelle Zélande – France 15/06/2013 : 30-0
Cette fois, c’est à Christchurch que les Français reçoivent une véritable fessée. Savea, Barrett et Smith se chargeront de marquer les essais côté All-Blacks, mais c’est surtout l’impuissance offensive des Bleus qui choquera lors de cette rencontre. Même pas une pénalité pour sauver l’honneur et empêcher les hommes de Philippe Saint-André de terminer fanny. C’est dur à avaler.

Australie – France 05/07/2008 : 40 – 10
Si dans l’hémisphère sud, ce sont souvent les Néo-Zélandais qui ont joué le rôle de bourreaux des Français, les Australiens ont aussi démontré lors du mois de juillet 2008 qu’ils étaient aussi capables de faire mal au XV de France. Sous la houlette de Marc Lièvremont, les jeunes Bleus alignés pour l’occasion ne font pas le poids. De quoi faire dire à l’entraîneur australien de l’époque Robbie Deans : Je pense que les Français ont besoin de vacances. Tout est dit en une seule phrase.

Nouvelle Zélande – France 18/08/1961 : 32-3
C’est la première vrai déculottée reçue par le XV de France dans l’hémisphère sud. A l’époque, Guy Camberabero était à l’ouverture et Pierre Lacroix demi de mêlée. Une autre époque, mais ce n’est pas pour autant que la défaite faisait moins mal….

Benjamin Feurgard