Rugby - News

Toulon attend Habana

Toulon attend Habana

Le président Mourad Boudjellal espérait retrouver Bryan Habana plus rapidement possible. Mais Four Nations, la fédération sud-africaine n'entendait pas libérer son protégé si rapidement. Ce serait même un cadeau de le voir si tôt en terre française. Le président toulonnais, non sans amertume explique : "Il y a un responsable de la fédération sud-africaine qui a dit que c'était un beau cadeau fait aux clubs français". Déclaration qui a suffi à énerver le bouillant Mourad Boudjellal qui estime que le soit disant cadeau n'en est peut-être pas vraiment un. Les clubs français engageant des joueurs internationaux étrangers étant en effet obligé de les payer même lorsqu'ils sont à l'autre bout du monde en train de jouer avec leur sélection.

"C'est un vrai crétin celui-là" ajoute Boudjellal, toujours avar de petits phrases chocs. En attendant, Bryan Habana a fait son retour sur les terres toulonnaises lundi dernier et s'est entraîné normalement avec ses coéquipiers en vue du prochain match. Ayant déjà découvert le groupe lors de la pré-saison et même disputé deux matchs amicaux avec l'équipe, Habana se sent presque déjà chez lui. "Quand il est arrivé en juillet, j'ai cru qu'il était déjà là l'an dernier. Il s'est très vite adapté" s'amuse Sébastien Tillous-Borde, son nouveau coéquipier. Le Sud-Africain s'applique en essayant de s'intégrer du mieux possible dans l'équipe et dans sa vie de groupe. "Il fait l'effort de parler français, il est souriant, c'est important pour le groupe" ajoute Tillous-Borde.

"Un beau cadeau au trésorier de Grenoble"



Un groupe qui malgré un nombre important de stars étrangères, marque par sa solidarité et sa bonne ambiance. Et le président Boudjellal d'ajouter "qu'à chaque fois [qu'il a]réussi à signer un grand joueur, que ce soit Umaga ou Wilkinson, il a réussi un truc déterminant lors de son premier match". Le président croit en la magie et sa bonne étoile et espère bien réaliser quelque chose sur la pelouse de Grenoble et d'ainsi affirmer sa réputation de gros calibre du Top 14.

Cependant, même s'il sera présent, Habana ne devrait faire qu'une brève apparition dans le match de samedi. Tout de même suffisant pour assurer le public, qui devrait venir en nombre, d'un beau spectacle. "On va faire un beau cadeau au trésorier de Grenoble" lance Mourad Boudjellal, conscient du pouvoir attractif de sa nouvelle recrue. Samedi, le modeste stade des Alpes de Grenoble devrait donc être le théâtre de la première sortie officielle du champion du monde sud-africain Bryan Habana (88 sélections, 51 essais) avec ses nouveaux coéquipiers, champion d'Europe en titre, du RC Toulon.

Laure-Anne Vivet


Sport.fr Mobile
Sport Kiff
Le sport en direct sur votre mobile Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

à lire aussi

Buzz sport