Bryan Habana s’est confié sur le site de l’ERC avant la finale de samedi face aux Saracens. Fatigués ou non, on est tous prêts à tout donner dans les 160 minutes qu’il nous reste à jouer, a promis le Sud-Africain avant les deux derniers matches de la saison de Toulon, qualifié pour la finale du Top 14 également. On a bataillé tout la saison pour s’offrir cette occasion. On est à 160 minutes d’écrire l’histoire. Il faut être préparé mentalement, savoir où on veut aller, être prêt à se sacrifier. Peu importe d’où l’on vient, ce qu’on a gagné auparavant, on joue pour Toulon pour créer l’histoire. C’est notre moteur. Pas question non plus de gâcher les adieux de Johny Wilkinson, encensé par son coéquipier. C’est un des joueurs les plus les professionnels qui soit, si ce n’est le plus professionnel, en plus d’être un des plus humbles. C’est un joueur fantastique. En tant que joueur, on veut faire des deux dernières semaines de sa carrière de joueur quelque chose de vraiment particulier. Après tout ce qu’il a traversé, tout ce qu’il a réalisé, il mérite une belle sortie. Après, je lui demanderai peut-être un maillot signé parce que moi aussi, je suis fan, a-t-il ajouté en plaisantant sur la fin.

Plus d'articles