Grenoble disputera tous ses matches de Top 14 au Stade des Alpes la prochaine saison. Le président du FCG, Marc Chérèque, confirme l’installation du club de rugby dans l’enceinte utilisée jusqu’ici de façon épisodique (6 matches la saison dernière).

A l’occasion d’une conférence de presse, Marc Chérèque a confirmé que le FCG jouera tous ses matches de Top 14 pour au moins deux saisons au Stade des Alpes. Les Isérois y disputeront toutes leurs rencontres à l’exception des matchs de Challenge Cup qui auront lieu sur le stade de Lesdiguières. Une décision prise dès janvier dernier. Marc Chérèque parle d’un projet de développement au niveau sportif, des partenariats et des entrées au stade. L’objectif principal de venir ici est de continuer à agrandir la communauté des supporters du FCG, a indiqué le président isérois. Grâce au Stade des Alpes notamment, Grenoble a pu réaliser en moyenne plus de 13.000 spectateurs et terminer septième affluence du Top 14 la saison passée alors qu’il a fini onzième au classement. C’est probablement un des plus beaux stades de Top 14, estime Michel Martinez, vice-président du club. Le FCG devra néanmoins le partager avec les footballeurs du GF38, qui évoluent en CFA (4e division), où ils y disputaient jusqu’à présent leurs rencontres de championnat.

Les joueurs continueront de s’entraîner au Stade Lesdiguières et les administratifs à y travailler. Le Stade des Alpes nécessite quelques aménagements. Ainsi le FCG a demandé à la LNR de pouvoir disputer ses deux premières journées de Top 14 à l’extérieur et ne recevoir son premier match que le week-end du 30 août. Le club souhaite débuter dès juillet des travaux pour créer un nouveau village partenaires de 1.800 m2 et pouvant accueillir 1.500 personnes pour le réceptif les soirs de match. Ce chapiteau sur deux étages se substituant à celui se trouvant au stade Lesdiguières et où à la place sera aménagé un espace qui améliorera les conditions d’entraînement.

Un budget de 20,5 millions d’euros

Le budget du FCG passera de 18,5 millions d’euros à environ 20,5 millions d’euros pour 2014-2015, dont 14 millions pour le groupe sportif avec une masse salariale portée à 7 millions d’euros contre 6 millions cette saison. Le président grenoblois a également présenté les ambitions du club pour la saison à venir. Le club doit s’installer durablement en Top 14 et disputer la Coupe d’Europe dans les années à venir. Le FCG attaque un nouveau cycle. On avait construit une équipe pour monter en Top 14 et s’y maintenir les deux premières saisons. Désormais le FCG ambitionne de grandir en Top 14. Pour l’instant, il est encore trop tôt selon Marc Chérèque pour évoquer l’objectif de classement. Grenoble a recruté 12 nouveaux joueurs parmi lesquels Arnaud Héguy, Jonathan Wisniewski, le Sud-Africain Gio Aplon ou le jeune centre Xavier Mignot. C’est une une grosse satisfaction pour moi qu’un très bon joueur de Bourgoin, qui était courtisé par de nombreux clubs, vienne jouer au FCG, s’est félicité Marc Chérèque. Pour le Springbok Aplon, c’est un peu la vedette de notre recrutement. Le recrutement n’est pas terminé. Deux joueurs supplémentaires au moins devraient venir compléter l’effectif, des joueurs Jiff. Un au niveau des avants et un au niveau des trois-quarts.