Clermont, leader paradoxal

Rugby / Top 14

Clermont, leader paradoxal
Photo TEAMSHOOT

Clermont, leader paradoxal

Mercredi 3 octobre 2012 - 21:41

Bien que leader du Top 14, Clermont affiche des faiblesses inhabituelles alors qu'il entame une série de matches délicats vendredi à Castres, avant deux rencontres de Coupe d'Europe puis la venue de Biarritz en Championnat.

"Le début de saison est magnifique d'un point de vue comptable, même si on n'est pas satisfait de notre niveau de jeu, résume le talonneur Benjamin Kayser. Il faut qu'il y ait une grosse remise en question et qu'on se remette au boulot car ça devient urgent. On doit absolument gommer ces fautes qui polluent notre jeu". Avec six victoires en sept matches et trois points de bonus pris, soit autant que les impressionnants Toulonnais, les Auvergnats auraient de quoi être satisfaits. "Mais on est passé près de la correctionnelle à plusieurs reprises", rappelle l'entraîneur Vern Cotter.

Les "Jaunards" ont peiné pour s'imposer chez le promu Mont-de-Marsan (14-6, 5e journée). Dans leur antre de Marcel-Michelin, ils ont éprouvé de grandes difficultés à entretenir leur série en cours de 47 victoires à domicile, notamment face au Racing-Métro (13-12, 4e journée) et au Stade Français (28-25, 7e journée). Contre Perpignan réduit à 14, ils ont encaissé quatre essais (53-31, 3e journée). "Ce sont des avertissements. Il faut travailler notre défense", pointe Cotter. D'un point de vue comptable, Clermont (113 points encaissés) talonne la meilleure défense du début de saison, Biarritz (111 points). Mais la défense auvergnate, la plus hermétique des deux dernières saisons, a déjà encaissé 10 essais. Six équipes en ont pris moins.

Retour de Vosloo


"Offensivement, on met notre jeu en place mais peut-être qu'on n'a pas cerné cette défense. Il faut se mettre ça dans la tête sinon à Castres, on va en prendre 30", prévient Kayser. Et pour leur premier match de Coupe d'Europe la semaine prochaine, les Clermontois recevront les Llanelli Scarlets, deuxième de la Ligue celtique et meilleure attaque (123 points et 17 essais marqués en cinq journées). "On doit mieux maîtriser nos débuts de match. Il faut travailler là-dessus, ne pas jouer à l'envers comme on le fait", ajoute Vern Cotter. "La semaine dernière contre le Stade Français, j'ai pris dix ans durant les 40 premières minutes. A la mi-temps (22-10 pour le Stade Français, ndlr), il y avait vraiment de l'inquiétude", confie Kayser. L'heure n'est pas pour autant à l'affolement. "On s'en sort bien jusque-là, et ce sont aussi les grandes équipes qui se tirent de situations comme celles-là", souligne Kayser.

Clermont compte dans ses rangs des individualités de talent qui font la différence, comme le demi de mêlée et buteur Morgan Parra ou Brock James qui a sauvé son équipe le week-end dernier. L'ASM vise loin. Après avoir échoué en phase finale de Coupe d'Europe ces dernières saisons (quart de finale en 2010, demi-finale en 2012), l'encadrement clermontois a choisi de gérer plus parcimonieusement son groupe afin d'avoir un maximum de fraîcheur pour les matches décisifs du printemps. La mise en place de références communes avec des effectifs changeants prend du temps. "En faisant tourner beaucoup l'effectif, il y a un manque de liant évident mais on commence à trouver des repères", note Cotter. Clermont peut aussi compter sur les retours de certains blessés, comme le 3e ligne Gerhard Vosloo cette semaine qui, après six mois d'absence (pubalgie), devrait apporter le supplément de puissance qui manque à l'ASM.





Le sport en direct sur votre mobile


Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr


Fil infos Sport

A la une

Le buzz du jour

Insolites People

Sport Business

Top articles Sport.fr

Chiffre sport de la semaine

Phrase sport de la semaine

Direct Live