Clermont doit tourner la page

Rugby / Top 14

Clermont doit tourner la page
Photo TEAMSHOOT

Clermont doit tourner la page

Mardi 1 mai 2012 - 16:33

Les Clermontois, éliminés dimanche en demi-finale de Coupe d'Europe par le Leinster (19-15), sont désormais tournés vers le Top 14 dont ils disputeront les demi-finales dans cinq semaines.

"On va vite basculer sur le Top 14. Ce n'est pas la fin de la saison, c'est juste une demi-finale perdue. On va s'en servir pour hausser notre niveau", voulait positiver l'entraîneur Vern Cotter à la fin du match, tout en reconnaissant qu'il faudrait "deux, trois jours pour digérer" la défaite.

La Coupe d'Europe était l'objectif prioritaire des Clermontois cette année. Ils doivent désormais reporter leur ambition vers la quête d'un deuxième titre de champion de France, après celui de 2010.

Ils ont l'avantage d'avoir leur qualification pour les demi-finales déjà assurée et pourront se concentrer sur la préparation de cette échéance capitale, le 1er ou 2 juin prochain à Toulouse.

S'ils n'avaient aucune expérience des demi-finales de Coupe d'Europe, les Auvergnats connaissent très bien les derniers carrés de Top 14 pour y être présents sans discontinuer depuis 2007 (pour quatre finales en 2007, 2008, 2009, 2010).

Plus solides que jamais cette saison, ils pourront y ajouter les enseignements de leur meilleure campagne européenne (premier de la "poule de la mort", victoire 22-3 chez les Saracens en quarts) conclue par une défaite avec les honneurs face au Leinster, la référence actuelle du rugby européen.

Vécu


Les champions d'Europe leur ont montré la voie à suivre vers l'excellence, avec notamment une remarquable gestion tactique en deuxième période par l'ouvreur Jonathan Sexton. A l'enthousiasme et la détermination des novices Clermontois, ils ont opposé réalisme et sang-froid, fruits de l'expérience de leurs six demi-finales précédentes, dont trois ces trois dernières années.

"On n'a pas manqué la victoire sur une action (l'essai refusé à Fofana à la 79e minute, NDLR), on l'a manquée sur notre mise en place du jeu", considère l'ailier Julien Malzieu.

"Il y a 95% de notre rugby en place, il reste deux ou trois détails à régler pour vraiment franchir un cap et gagner un match comme ça", estime Vern Cotter.

"Il manquait peut-être un petit peu de patience dans les trois dernières minutes, des bons choix à prendre ensemble pour l'équipe, ajoute-t-il. On parle de +decision maker+, le joueur qui a la main sur le ballon doit décider du mieux possible pour l'équipe. Là, on a eu deux, trois erreurs. Ce sont des choses importantes dans le vécu d'une équipe, on va s'en servir positivement".

Cotter et son encadrement devront aussi gérer un effectif éprouvé physiquement par un calendrier chargé.

Plusieurs joueurs sont ressortis blessés du match (Malzieu, Byrne, Bonnaire, Hines...), d'autres ont leur saison terminée (Vosloo, Floch, Ric) ou en suspens (Skrela). Mais le groupe clermontois, bâti pour jouer les deux tableaux, européen et national, compte suffisamment de talent et d'expérience pour n'en mener plus qu'un.

Les superstitieux pourront même voir un signe dans cette élimination. En 2010, quelques semaines après la défaite (29-28) en quart de finale chez ces mêmes Dublinois, les Clermontois avaient remporté le premier Bouclier de Brennus de leur histoire.





Le sport en direct sur votre mobile


Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr


Fil infos Sport

A la une

Le buzz du jour

Insolites People

Sport Business

Top articles Sport.fr

Chiffre sport de la semaine

Phrase sport de la semaine

Direct Live