Les trois joueurs du Racing 92 ne seront pas poursuivis pour les traces de corticoïdes retrouvées dans leurs urines à l’issue de la finale du Top 14 remportée par le Racing 92, le 24 juin dernier.

Les trois joueurs du Racing 92 impliqués dans l’affaire dite des corticoïdes, Daniel Carter, Juan Imhoff et Joe Rokocoko, ont été blanchis par la commission de première instance de lutte contre le dopage de la Fédération française de rugby. L’information a été révélée par le club francilien dans un communiqué mardi matin. La commission médicale de la FFR a donc levé les doutes qui pesaient sur les pratiques médicales du Racing 92. Comme nous l’avons toujours affirmé, Dan Carter, Joe Rokocoko, Juan Imhoff et Sylvain Blanchard, le médecin du club, n’ont donc pas commis la moindre infraction aux règlements, pas la moindre entorse à l’éthique, est-il expliqué dans le document. Le quotidien L’Equipe avait annoncé lundi que Dan Carter avait reçu une notification indiquant qu’il ne serait pas suspendu mais le Racing 92 avait démenti l’arrivée de cette notification.