Rugby - Super 15

Les Chiefs sacrés, Michalak bredouille

Les Chiefs sacrés, Michalak bredouille

Les Chiefs, entraînés par Dave Rennie et Wayne Smith, qui était l'entraîneur adjoint des All Blacks champions du monde l'an dernier, sont la sixième équipe à inscrire leur nom au palmarès du Championnat des provinces de l'hémisphère Sud, créé en 1996 avec 12 équipes.

La Nouvelle-Zélande, qui n'avait plus remporté l'épreuve depuis le 7e succès des Crusaders en 2008, compte désormais 11 titres en 17 éditions. Les Chiefs effacent ainsi leur échec cuisant (61-17) lors de leur première finale en 2009, face à une autre équipe sud-africaine, les Bulls.

Les Sharks enregistrent en revanche leur quatrième échec en finale après leurs défaites de 1996, 2001 et 2007. Les Sud-Africains ont pourtant bien débuté la rencontre, faisant illusion dans le premier quart d'heure marqué par une pénalité réussie par leur ouvreur français Frédéric Michalak.

Williams crève l'écran


Mais les Chiefs ont inversé la tendance sous l'impulsion de leur centre Sonny Bill Williams, qui disputait son dernier match sous ces couleurs avant de partir six mois au Japon où l'attend un contrat particulièrement lucratif, avant de reprendre sa carrière à XIII en Australie.

Intenable, Williams a brisé de multiples offensives, de moins en moins nombreuses au fil de la rencontre, de Sharks visiblement très émoussés sur le plan physique, après avoir battu les tenants du titre des Reds en barrage en Australie puis leurs compatriotes des Stormers en Afrique du Sud.

Les Chiefs viraient en tête à la pause avec dix points d'avance sur le score de 13-3, grâce notamment à un essai de Nanai-Williams (19), avant de maîtriser totalement la seconde moitié de la rencontre.

Aaron Cruden, remplaçant de Dan Carter chez les All Blacks, a rendu une partition presque parfaite (4 transformations, trois pénalités).

Après un deuxième essai de Thompson, un placage de Williams sur Keegan Daniels a permis à Lelia Masaga d'incrire un troisième essai après une belle course (27-6). Dès lors le succès des Chiefs semblait inéluctable tant la domination de leur pack d'avants était grande.

Williams encore lui faisait brillamment ses adieux à son public en inscrivant son propre essai (76), le 10e cette saison en Super 15 pour le boxeur occasionnel.




Sport.fr Mobile
Sport Kiff
Le sport en direct sur votre mobile Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr

Sport.fr TV


RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

à lire aussi

Buzz sport