L’équipe de France féminine de rugby, invaincue en deux rencontres, s’avance en favorite face à l’Irlande, le pays hôte qu’elle doit battre jeudi (20h45) à Dublin pour être certaine d’accéder aux demi-finales.

Les Françaises, en tête de groupe avec 10 points, contre 8 pour l’Irlande, feraient mieux de s’imposer afin d’éviter les rivales les plus dangereuses en demi-finales. Une défaite ne serait cependant pas forcément éliminatoire, surtout en cas de bonus défensif, car le meilleur deuxième sera repêché. Pour cette finale de groupe, trois cadres retrouvent dans le XV de départ une place délaissée face à l’Australie: le pilier Annaëlle Deshayes, la talonneuse Gaëlle Mignot et la centre Caroline Ladagnous.

Autrefois maillon faible du Tournoi des six nations, l’Irlande a connu depuis 2000 une progression constante, matérialisée par un Grand chelem en 2013 et une seconde victoire en 2015. En 2017, l’Irlande a terminé deuxième du Tournoi derrière l’Angleterre et devant la France, battue 13-10 à Dublin.

Les prestations des Bleues face au Japon (72-14) et l’Australie (48-0) ont été plus convaincantes que celles des Irlandaises face à ces mêmes Australiennes (19-17) et Nippones (24-14), avec deux succès étriqués et acquis en toute fin de match.