Toulon en défense d'un trophée menacé

Rugby / Coupe d'Europe

Toulon en défense d'un trophée menacé

Toulon en défense d'un trophée menacé

Jeudi 10 octobre 2013 - 22:40

La chasse est ouverte: Toulon entame ce week-end la défense de son titre européen, trophée menacé d'extinction mais hautement convoité par une horde aussi revancharde - Clermont, Leinster, Toulouse - que solidement armée - Saracens, Racing-Métro, Ulster.

Nimbée d'un entêtant parfum d'incertitude sportive cette saison encore, la compétition sous sa forme actuelle pourrait toutefois disparaître corps et bien sous le tir croisé anglais-français. L'alliance, mécontente du format et de la redistribution des revenus, met peu à peu sur pied un tournoi alternatif pour la saison prochaine hors du giron de l'ERC.

Devant l'éventualité d'un trou noir, c'est l'occasion pour les clubs en lice d'étinceler dans cette guerre des étoiles qui s'achèvera le 24 mai au Millennium Stadium de Cardiff.

Toulon, vainqueur au terme d'une finale au couteau en mai dernier face à Clermont (19-15), affiche encore de solides arguments cette saison pour espérer conserver leur titre ce que deux équipes seulement ont réussi à faire en 18 éditions: le Leinster (2011, 2012) et Leicester (2001, 2002). Les stars Jonny Wilkinson, Matt Giteau, Bakkies Botha, Ali Williams, Drew Mitchell ou Bryan Habana évolueront dans une poule 2 abordable, aux côtés de Glasgow -leur premier adversaire dimanche - Exeter et Cardiff.

La rédemption de Clermont


Serait-ce l'année de la rédemption pour Clermont, marqué au fer rouge par sa défaite à Lansdowne Road face au RCT, précédée d'un revers en demies en 2012 ? L'Europe, c'est la dernière frontière de l'entraîneur Vern Cotter qui prendra en main l'équipe d'Ecosse à partir de juin 2014 et aimerait partir sur un titre.

Les triples vainqueurs irlandais du Leinster (2009, 2011, 2012) ont aussi l'appétit aiguisé après avoir été sortis en phase de poule l'an passé. Le Challenge européen, remporté face au Stade Français (34-13), leur a fourni une maigre pitance au regard de leur standing. Sans leur ouvreur vedette Jonny Sexton, parti au Racing-Métro, et dans une poule 1 compliquée où figurent notamment le champion de France Castres et le vice-champion d'Angleterre Northampton, le menu est en tous cas copieux.

A l'instar de la province irlandaise, Toulouse a aussi raté son exercice 2012-2013 en prenant la porte au terme de la phase de poule. Ce géant européen, nanti de quatre titres (1996, 2003, 2005, 2010), réfute la thèse du déclin en dépit d'une concurrence nationale accrue. Reste à le prouver dans une poule 3 où l'ennemi principal sera le club anglais des Saracens.

Les Londoniens représentent l'un des plus solides espoirs pour mettre fin à sept ans de disette anglaise. Avec leur armada sud-africaine et une bonne ossature du XV de la Rose (Borthwick, Farrell, Barritt, Ashton), ils semblent parés après avoir échoué en demies l'an passé contre Toulon à Twickenham (24-12).

Le Racing au révélateur européen


Il faudra aussi surveiller le Racing-Métro, considérablement renforcé cet été avec les arrivées de joueurs expérimentés dans la compétition comme Sexton, Jamie Roberts, Soane Tonga'uiha ou encore Brian Mujati, sans compter sur la présence de la légende Ronan O'Gara dans l'encadrement !

Les Ciel et Blanc, jusque-là sans relief en Top 14, pourraient se servir de la compétition comme tremplin. Mais la mise en bouche sera rude, face à Clermont dimanche, dans une poule 4 pimentée par la présence des Harlequins, quart-de-finalistes l'an passé.

Toujours un peu dans l'ombre, l'Ulster pourrait encore creuser le sillon qui l'a conduit en finale en 2012 puis en quarts l'an passé. Sans véritable star mais avec une équipe solide, la province nord-irlandaise devra se surpasser dans une poule 5 d'ambitieux.

Il faudra en effet lutter face à une équipe de Montpellier qui ne cesse de monter en puissance, dans le sillage de son quart de finale l'an passé, mais aussi contre des Tigers de Leicester, champions d'Angleterre en titre!

Les Irlandais du Munster, sans Ronan O'Gara donc, partiront favoris de la poule 6 où Perpignan tentera de tirer son épingle du jeu.

Les Ecossais, Gallois et Italiens devraient fonctionner au coup d'éclat pour espérer troubler la tranquillité des fauves.

Le sport en direct sur votre mobile


Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr



Le Zapping Sport.fr de la semaine : Cristiano Ronaldo, Messi, James Rodriguez, Van Persie, Ibrahimovic

Fiche du Stats

Les matches en directH-Cup
Vendredi 13 Décembre 2013
Ter.
Ter.
Samedi 14 Décembre 2013
Ter.
Ter.
Ter.
Ter.
Ter.
Ter.
Ter.
Dimanche 15 Décembre 2013
Ter.
Ter.
Ter.

Fil infos Sport

A la une

Le buzz du jour

Insolites People

Sport Business

Top articles Sport.fr

Chiffre sport de la semaine

Phrase sport de la semaine

Direct Live