Le N.2 français Lucas Pouille, dernier Français en lice à l’US Open après les éliminations d’Adrian Mannarino et de Gaël Monfils samedi, est confronté à un défi compliqué face au plus petit joueur du circuit (1,70 m), l’Argentin Diego Schwartzman qui a éliminé Marin Cilic, 7e mondial et vainqueur de l’US Open 2014.

Gaël Monfils s’est arrêté dès le 3e tour et ne rééditera donc pas son exploit de 2016 où il avait atteint le dernier carré. Il a abandonné face au Belge David Goffin alors qu’il était mené 7-5, 5-1. « J’étais beaucoup trop juste, je ne pouvais pas servir, j’avais du mal à me déplacer », a expliqué Monfils.

Adrian Mannarino a de son côté bousculé l’Autrichien Dominic Thiem, N.8 mondial, dans le premier set en lui prenant son service, mais il a laissé passer sa chance à 5-4 et ne s’en est pas remis. L’Autrichien a aligné sept jeux d’affilée. Quatre pour gagner la première manche, Mannarino enchaînant soudain les fautes directes. Puis trois pour s’échapper dans la seconde. « Quand il a pris confiance il tapait mieux la balle, il faisait moins de fautes, et ça a basculé dans son sens à la fin du 1er, au début du 2e », a constaté Thiem. Le Français a cédé en trois sets 7-5, 6-3, 6-4 et laissé Thiem rejoindre les 8e de finale, où il sera opposé l’Argentin Juan Martin del Potro, sacré en 2009 à New York et net vainqueur de l’Espagnol Bautista Agut 6-3, 6-3, 6-4.

Top 10 décimé

Le tableau masculin, qui a perdu beaucoup de têtes de série, a toujours ses deux stars. Roger Federer a fait une meilleure impression que lors des deux tours précédents (disputés en cinq sets). Le Suisse a balayé l’Espagnol Feliciano Lopez 6-3, 6-3, 7-5. En 8e de finale, le N.3 mondial, en quête de son 20e titre du Grand Chelem, sera opposé à l’Allemand Philipp Kohlschreiber (N.37) qu’il a toujours battu en onze confrontations.

Rafael Nadal a, comme au tour précédent, concédé le premier set, avant de se réveiller pour empocher son billet pour les 8e de finale face à l’Argentin Leonardo Mayer, 59e au classement ATP, 6-7 (3/7), 6-3, 6-1, 6-4. Nadal sera opposé au prochain tour à l’Ukrainien Alexander Dolgopolov, 64e mondial. Le tournant du match est intervenu durant le septième jeu du 2e set, remporté Nadal à sa sixième balle de break. Après ce jeu de dix minutes, Mayer n’a plus gagné que cinq jeux.

Après une semaine de compétition, il ne reste plus en lice que quatre des dix premières têtes de série, Nadal, Federer, Thiem, et Goffin. Tous quatre sont dans la partie haute du tableau. La partie basse est complétement chamboulée par la méforme des uns et l’émergence de phénomènes, comme le Canadien Denis Shapovalov. C’est peu dire que le finaliste qui sortira de cette partie du tableau sera un énorme outsider. Un seul des huit joueurs encore en lice, l’Américain Sam Querrey, a par exemple déjà disputé une demi-finale d’un Grand Chelem et le mieux classé est l’Espagnol Pablo Carreno Busta, 19e mondial !