Un documentaire explosif sur les paris truqués

Omnisports / Médias

Un documentaire explosif sur les paris truqués
Photo DR

Un documentaire explosif sur les paris truqués

Mardi 8 mai 2012 - 15:26

Arte diffusera ce soir à 20h35 un documentaire passionnant d’Hervé Martin Delpierre intitulé «Sport, mafia et corruption». Le film, qui sera suivi d’un débat animé par la journaliste Emilie Aubry, s’intéresse aux paris sportifs sur le web qui génèrent d’énormes flux financiers, au risque d’emporter le sport lui-même... Le réalisateur a accepté de répondre à nos questions.

Les chiffres

Sur 15 000 sites de paris sportifs dans le monde, 85% sont des sites illégaux, certains sont aux mains de mafias locales ou internationales.

Le football rassemble à lui seul près de 50% des mises de paris dans le monde.

23 millions d’euros, la somme misée en Asie sur un match de foot de deuxième division italienne.

Plus de 400 matchs de football sont suspectés de trucages en Europe.

140 milliards d’euros de blanchiment d’argent à travers les paris sportifs chaque année.


La Lettre de l'économie du sport n°1063

Hervé Martin Delpierre, quel est le sujet de «Sport, mafia et corruption» ?
De Hong-Kong à Londres, en passant par Milan et Zurich, cette grande enquête qui a nécessité un an et demi de travail nous entraîne dans les zones d’ombre et les dérives d’un véritable phénomène de société qui menace les règles et l’esprit du sport, à savoir les paris sportifs et les matchs truqués. Avec un chiffre d’affaires estimé à 500 milliards de dollars dans le monde en 2011, les grandes épreuves sportives font l’objet de paris colossaux sur internet (1 milliard d’euros de mises sur la dernière finale de la Ligue des champions). Miroir de notre société, ces jeux en ligne profitent de la mondialisation des flux financiers sur le mode du système boursier.

Comment vous est venue l’idée de ce reportage ?
Il y a quelques années, j’ai écrit un ouvrage sur le monde du poker. J’ai ainsi pu approcher son univers, ses sites spécialisés, sa force de frappe marketing, ses transactions financières opaques, etc. Par extension, j’ai jugé intéressant et important de voir comment le monde du sport allait être mangé par le monde de la finance. Et puis à l’époque, les premières affaires de matchs truqués éclataient un peu partout…

Effectivement, pas une semaine ne passe depuis un an sans qu’une nouvelle affaire n’éclate ? Pourquoi d’après-vous ?
Les paris sportifs sont manipulés par le crime organisé et ils sont devenus malgré eux la machine à blanchir l’argent sale la plus simple, efficace, rentable et la plus redoutable jamais inventée ! Aujourd’hui, les organisations internationales comme l’ONU, le CIO, Interpol, les gouvernements des pays occidentaux et leurs polices, les grandes fédérations sportives (FIFA, FIT, UEFA, etc.) déclenchent conjointement une guerre globale et mondiale contre ces dérives.

Tous les sports sont visés ?
Il est évident que les paris sportifs visent essentiellement les sports où il y a le plus d’argent. Le foot et le tennis en Europe et en Occident. Le baseball et le basket aux Etats-Unis. Pour autant, il ne faut pas s’imaginer que ce sont les seuls sports concernés ! Pendant les JO de Londres par exemple, il y a fort à parier, sans jeu de mot, que le crime organisé, la mafia et les triades vont s’intéresser en priorité à des sports mineurs plutôt qu’à des sports majeurs.

Le mal est installé. Peut-on l’éradiquer en toute objectivité ?
C’est très compliqué de lutter contre des flux financiers. C’est un système opaque, transfrontalier, extrêmement rapide. Les lois que les différents états tentent d’instaurer ne servent à rien. La plupart des parieurs continuent de miser sur des sites illégaux, où les gains sont nettement plus intéressants. Si vous ajoutez à cela le fait qu’en Chine et en Russie, pays où la législation sur les paris sportifs est totalement libre, ce sont essentiellement les officiels qui touchent les gains… vous comprendrez aisément que cette pompe à fric n’est pas prête d’être abandonnée. La seule solution aujourd’hui c’est de faire en sorte que celui qui est en bout de chaîne, à savoir le sportif, ne soit pas corrompu. S’il ne triche pas, le système ne fonctionne plus !

Le sport est-il réellement menacé ?
Absolument. D’abord parce qu’il est plus facile de corrompre pour perdre que de se doper pour gagner. Ensuite, parce que dans la tête des gens, tout résultat sportif est désormais suspicieux. Il suffit de se remémorer la polémique autour du match OL-Zagreb (7-1)… Le score fleuve, le clin d’oeil d’un défenseur croate à Bafétimbi Gomis après son troisième but et surtout les sommes pharaoniques pariées en Asie ont suffi à semer le trouble autour de la rencontre. Même Roger Federer, joueur respecté et à la réputation infaillible, est suspecté d’être mêlé à un pari truqué - une plainte accuse indirectement le Bâlois d’avoir perdu exprès Roland-Garros en 2006; la procédure judiciaire est en cours à New York, Ndlr. -. Le sport est plus que perdant dans l’histoire ! Il est même en danger et le sportif a tout intérêt à comprendre qu’il détruit en partie sa vie en laissant s’installer un système corrompu. Il faut éduquer d’urgence les sportifs sur ces questions !

Le monde du sport en a-t-il conscience ?
Il commence à réaliser que le danger existe, oui ! Jacques Rogge a récemment déclaré «Je pense que le sport est en danger. Et il ne s’agit pas seulement des Jeux olympiques, il s’agit du sport en général». Mais il a fallu attendre que certains sponsors quittent le CIO pour qu’il s’en inquiète.

Propos recueillis par Alain Jouve





Le sport en direct sur votre mobile


Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr


Fil infos Sport

A la une

Le buzz du jour

Insolites People

Sport Business

Top articles Sport.fr

Chiffre sport de la semaine

Phrase sport de la semaine