Omnisports - Sport et loisirs

Les sports électroniques attirent en masse


La Lettre de l'économie du sport n°1043
Au total, plus de 400 joueurs, encadrés par un staff de 100 personnes, ont participé à l'Electronic Sports World Cup (ESWC) dans le but de remporter les 200 000 dollars de cashprize mis en jeu et devenir le prochain champion du monde. Parmi les 15 pays finalistes, la France est sortie grande gagnante de la compétition. Présents sur les podiums de 5 disciplines sur 7, les Français ont en effet remporté 3 premières places : sur Fifa 11, Starcraft 2 et Counter-Strike Source, une deuxième place sur Counter-Strike Women et une troisième place sur Trackmania.

Les visiteurs du PGW, et les aficionados de la marque ont apprécié la compétition puisque en moyenne, entre 2 000 et 3 600 spectateurs ont suivi chacune des finales, comptabilisant un bilan total de 50 000 spectateurs pour toute la durée de l'événement (180 000 visiteurs accueillis sur le salon cette année). A noter que la page Daylimotion de l'ESWC, qui permettait de suivre la compétition en direct pour les francophones, a culminé à plus de 370 000 pages vues pendant la durée de l'événement. Le site officiel de l'ESWC a accueilli pour sa part 350 000 visites pendant les 5 jours et la page Facebook s'est enrichie de 4 000 fans en 2 semaines.





Sport-Kiff.com, la boutique du sport
Partenaire officiel de Sport.fr




RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

à lire aussi

[*BLOC3*] [*BLOC4*] [*BLOC5*]

Buzz sport

Giroud fait taire les critiques Equipe de France

Giroud fait taire les critiques

Double buteur lors de la victoire des Bleus au Luxembourg (1-3), Olivier Giroud a confirmé son profil de "résistant de l'équipe de France". A l'heure de la jeunesse qui explose dans notre pays au niveau du secteur offensif, le canonnier de 30 ans reste présent dans la liste de Didier Deschamps malgré les difficultés qu'il rencontre avec son club d'Arsenal. Son atout principal ? Lorsqu’il est sur le terrain avec la sélection, l’attaquant des Gunners est toujours décisif.