Omnisports - JO 2016

Un hymne pour Rio

Un hymne pour Rio

Le comité organisateur de Rio 2016 entretient la confusion. Aussitôt présenté et affublé de la mention "clip officiel" des Jeux de 2016 dans la presse, le comité organisateur a précisé "n'avoir produit aucune chanson officielle des Jeux". Celle-ci pourrait être choisie plus tard à l'issue d'un concours comme se fut le cas aux JO de Pékin en 2008.

Le clip de la municipalité de Rio met en scène des acteurs brésiliens donnant vie aux dieux de la mythologie grecque qui s'amusent dans les rues de la "ville merveilleuse", le surnom de Rio avec ses plages bordées de palmiers, ses collines couvertes de forêts, ses quartiers riches et ses favelas. On y voit un personnage ivre symbolisant le dieu de la vigne Dionysos, un habitant des favelas, dansant la samba un frigidaire sur l'épaule. "Rio a une vocation touristique énorme (...) Quand nous avons commencé à composer nous avons tout de suite pensé à une visite imaginaire des dieux grecs à l'Olympe carioca", explique Arlindo Cruz, l'un des compositeurs de la chanson, avec Rogê et Arlindo Neto. La vidéo met en scène quelques acteurs brésiliens connus, comme Rodrigo Santoro (à l'affiche du film "300") et Fernanda Montenegro (qui joue notamment dans "Central do Brasil"). Le maire de Rio, Eduardo Paes, a souligné que le clip illustrait "le côté irrévérencieux des habitants de Rio".

Le clip de la municipalité de Rio





Sport.fr Mobile
Sport Kiff
Le sport en direct sur votre mobile Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

à lire aussi

Buzz sport

Fusion Bayonne-Biarritz, les discussions reprennent ! Rugby

Fusion Bayonne-Biarritz, les discussions reprennent !

Contre toute attente, et malgré l'hostilité des supporters bayonnais, Serge Blanco et Manuel Mérin, présidents du Biarritz Olympique et de l'Aviron Bayonnais, ont annoncé vendredi avoir repris leurs discussions au sujet de la création d'une équipe commune qui pourrait voir le jour dès la saison prochaine. Alors que le projet de cette fusion avait été enterré il y a 10 jours à peine, il semble que la rétrogradation de Bayonne en Pro D2 ait changé la donne.