Omnisports - JO 2016

Rio hanté par la menace terroriste

Rio hanté par la menace terroriste


La Lettre de l'économie du sport n°1235
"Nous ne pouvons rester indifférents à la barbarie de Paris. Nous sommes en état d'alerte permanent. Nous nous préparons pour affronter le pire scénario", a expliqué Andreï Rodrigues, chef du Secrétariat à la sécurité pour les grands événements. Cet organisme gouvernemental s'est déjà solidement rodé avec la Coupe des confédérations de football et la visite du pape François en 2013, puis le Mondial-2014 de football. Quelque 85.000 membres des forces de sécurité -47.000 policiers et 38.000 militaires- seront mobilisés pour assurer la sécurité des 10.500 athlètes mais aussi des officiels, journalistes et touristes du monde entier attendus à Rio pour les Jeux (5-21 août). C'est le double de Londres en 2012.

Rappelons que l'Olympisme en a déjà fait la douloureuse expérience du terrorisme à Munich lors des Jeux de 1972: un commando palestinien avait pris en otage l'équipe olympique israélienne et exécuté 11 de ses membres. En outre, le 16 novembre, trois jours après les derniers attentats de Paris, le Français Maxime Hauchard, considéré comme l'un des bourreaux de l'organisation Etat islamique (EI) en Syrie, avait ainsi posté sur Twitter cette menace explicite, depuis effacée: "Brésil, vous êtes notre prochaine cible".



SOLDES MONSTRES !!!! Le maillot du Barça à partir de 59 euros !


Sport-Kiff.com, la boutique du sport / Partenaire exclusif de Sport.fr




à lire aussi

Buzz sport