Spécial Bilan JO 2012: L'état de forme des pays

Omnisports / JO 2012

Spécial Bilan JO 2012: L'état de forme des pays
Photo TEAMSHOOT

Spécial Bilan JO 2012: L'état de forme des pays

Mardi 14 août 2012 - 8:39

Quatre ans après Pékin, les Etats-Unis récupèrent la première place au classement des médailles devant la Chine. Pour la première fois, la Russie ne figure pas sur le podium, devancée par une Grande-Bretagne motivée par des Jeux à domicile. Quels sont les pays qui ont réussi les Jeux ou bien sont passées à côté ? C'est le bilan des JO de Londres par pays.

Ils ont réussi les Jeux

Dopé par le soutien d'un public bouillant et connaisseur, le "Team GB" a explosé les statistiques habituelles de la Grande-Bretagne en récoltant 64 médailles dont 29 d'or (19 à Pékin). Avec notamment sept titres sur dix en cyclisme sur piste et une razzia dans les épreuves d'équitation.

Deuxième au tableau des médailles à Pékin, les Américains voulaient leur revanche sur les Chinois. Défi relevé, avec 104 médailles et 46 titres de champion olympique. Dont 16 dans la piscine de Stratford, avec en figure de proue Michael Phelps. Quatre fois en or à Londres, la "torpille de Baltimore" a quitté ses troisièmes JO avec un total de 22 médailles, devenant le sportif le plus médaillé de l'histoire.

La progression la plus impressionnante est celle du Kazakhstan. De 29e nation à Pékin, le pays d'Alexandre Vinokourov, médaille d'or de la course cycliste sur route, est passé à 12e cette année avec 7 médailles d'or, dont 4 en haltérophilie. Forte hausse également de la Hongrie, 21e au classement des nations à Pékin et 9e cette année, grâce notamment au canoë-kayak en ligne.

Le Brésil prépare Rio 2016

A quatre ans des Jeux de Rio, le Brésil s'est fait discret. Les auriverde ont notamment laissé filer deux titres en volley-ball masculin et en football.

Dans le peloton des nations stables, les Brésiliens côtoient la France très performante avec la natation, le judo et les sports collectifs, l'Allemagne et l'Italie.

La Russie hors du podium

Si les Etats-Unis, c'est que la Chine baisse. La Chine avait profité de l'effet Pékin pour terminer pour la première fois en tête du classement des nations. Quatre ans plus tard, elle retrouve la deuxième place. Les Chinois ont fait le plein en badminton (5 titres sur 5 compétitions), mais ils ont manqué le Grand Chelem en plongeon (6 sur 8), perdant au total 13 médailles d'or par rapport à 2008. La Russie, a légèrement amélioré sa performance de Pékin (82 médailles dont 24 or contre 72 et 23 or il y a quatre ans) mais a rétrogradé à la 4e place des nations pour la première fois de son histoire.

Les autres chutes concernent le Japon et l'Australie. Chacun a été victime de sa discipline forte. Le judo nippon (7 médailles, mais 1 seul titre) a plongé à Londres, enregistrant l'un des pires bilan de son histoire. L'Australie, victime des contre-performances de certains cadres, n'a terminé qu'à la septième place en natation (10 médailles, dont 1 seule en or), loin derrière les Etats-Unis.

Les surprises

Plusieurs pays ont décroché leur première médaille olympique : le Monténégro, le Gabon, Grenade, le Botswana, Bahrein, le Guatemala ou Chypre. Grenade ouvre même son compteur directement avec de l'or, via Kirani James, 19 ans, champion olympique du 400 m. Une promesse de succès pour les années à venir.





Le sport en direct sur votre mobile


Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr


Fil infos Sport

A la une

Le buzz du jour

Insolites People

Sport Business

Top articles Sport.fr

Chiffre sport de la semaine

Phrase sport de la semaine