David Cameron entend capitaliser sur l'effet JO

Omnisports / JO 2012

David Cameron entend capitaliser sur l'effet JO

David Cameron entend capitaliser sur l'effet JO

Lundi 10 septembre 2012 - 19:59

Quelque 700 athlètes britanniques des JO et des jeux Paralympiques 2012 ont défilé lundi dans Londres, sous les ovations de dizaines de milliers de personnes ravies de prolonger un "été en or", au pouvoir euphorisant mais sans doute éphémère pour le Royaume-Uni en récession. Le Premier ministre britannique David Cameron, en situation délicate à mi-mandat, a saisi l'occasion de la fin des Jeux pour tenter de capitaliser sur la "réussite" de cet événement planétaire.

"Quel été en or pour le sport britannique et quel été en or pour notre pays", a lancé lundi le Premier ministre britannique, au lendemain de l'ébourriffante cérémonie de clôture des jeux Paralympiques marquant la fin d'un "été magique". Les jeux Olympiques (27 juillet-12 août) et Paralympiques (29 août-9 septembre), organisés peu après le très festif jubilé de la reine, "nous ont considérablement remonté le moral", a-t-il estimé, avant d'esquisser un parallèle entre les Jeux et la situation économique. "Pour que les pays réussissent dans ce monde compétitif et difficile, il faut avoir confiance (...) et je pense qu'avec les JO et les Paralympiques, c'est absolument ce que nous avons fait, en tant que pays."

Les doutes planant avant les Jeux sur les transports, la billetterie ou encore la sécurité ne se sont pas concrétisés, malgré quelques petits ratés au départ. "Nous avons réussi (...) la plus importante opération de sécurité en temps de paix" au Royaume-Uni "avec la mobilisation de quelque 40.000 personnes", soldats, policiers et gardes privés, s'est réjoui lundi le coordinateur de la sécurité olympique, Chris Allison. Les autorités étaient hantées par le précédent des attentats de Londres, qui avaient fait 56 morts en 2005.

Même le chaos anticipé dans les transports publics, régulièrement défaillants au quotidien, ne s'est pas produit, sans doute en raison d'un investissement de millions de livres. La "fuite" de très nombreux Londoniens en août a aussi contribué à éviter la pagaille annoncée.

Sur le plan sportif, le Royaume-Uni s'est illustré à domicile avec des résultats exceptionnels, en décrochant la troisième place au tableau des médailles aux JO (avec 29 titres) et aux Paralympiques (34). Des résultats qui ont plongé le pays dans un état d'euphorie, prolongé lundi avec le défilé des "héros".

Quelque 700 athlètes britanniques, parmi lesquels 9 médaillés des Jeux sur 10, ont paradé dans Londres sur 21 camions semi-remorques à ciel ouvert. Des milliers de bénévoles, en uniforme, leur ont emboîté le pas dans des rues bondées et animées d'Union Jack. La "parade de la meilleure équipe" se terminait devant le palais de Buckingham survolé par un défilé aérien.

Le parc Olympique a été fermé lundi. Il le restera pendant encore au moins un an, le temps de démonter des installations temporaires ou de les moduler comme la piscine et le stade, dont l'avenir reste encore incertain.

Les Jeux de Londres, qui ont bénéficié d'un temps exceptionnellement clément après un printemps pourri, resteront aussi dans l'histoire comme ceux qui ont fait entrer les Paralympiques dans la cour des grands: athlètes vedettes, couverture médiatique sans précédent, compétitions jouées à guichets fermés.

Les Jeux ont éclipsé un temps la crise dans le pays, en récession depuis le début de l'année. "Ils ont réussi ce qui semblait impossible compte tenu (...) de l'économie en plein marasme: ils ont permis au pays de se sentir bien une nouvelle fois", a souligné lundi le Daily Telegraph.

Forte de cet enseignement, la confédération syndicale britannique Trades Union Congress a estimé lundi que le pays avait besoin d'une "croisade nationale de style olympique" pour tenter de relancer l'économie.

Le flambeau des Jeux a été passé dimanche soir à Rio de Janeiro, qui a promis de "placer la barre encore plus haut" en 2016.





Le sport en direct sur votre mobile


Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr


Fil infos Sport

A la une

Le buzz du jour

Insolites People

Sport Business

Top articles Sport.fr

Chiffre sport de la semaine

Phrase sport de la semaine