Les Jeux olympiques d’hiver à PyeongChang (du 9 au 25 février 2018) vont-ils être remis en cause par le nouvel essai nucléaire effectué par la Corée du Nord ? A six mois de l’ouverture, le Comité international olympique (CIO) a indiqué lundi qu’il suivait la situation « de près ». « Nous suivons bien évidemment de près la situation. Nous sommes en contact avec tous les pays concernés », a indiqué le CIO. Les préparatifs « se poursuivent comme prévu », a ajouté le CIO.