« J’ai eu une superbe carrière, mais je le dis à tous les jeunes gars qui voudraient me défier, ce n’est pas la peine, je suis à la retraite »: l’Américain Floyd Mayweather a confirmé samedi à l’issue de sa victoire sur l’Irlandais Conor McGregor à Las Vegas que ce combat était son dernier. « Après 21 années sur les rings, on se rappellera de moi comme d’un +winner » et comme quelqu’un qui a une stratégie qu’il met en place pour gagner », a-t-il insisté en conférence de presse.

Celui qui est surnommé « Money » (argent) ou « Pretty Boy » (beau gosse) avait déjà pris se retraite en septembre 2015, avant d’en sortir en juin dernier en acceptant de d’affronter McGregor pour un combat controversé et sans précédent en termes de recettes. Il a remporté par arrêt de l’arbitre à la 10e reprise son combat contre McGregor, superstar du MMA mais dont c’était le premier combat de boxe anglaise. Cette 50e victoire en autant de combats, la 27e avant la limite, lui a permis de dépasser le légendaire Rocky Marciano invaincu en 49 combats.

Mayweather, déjà à la tête d’une importante société de promotion de combats et propriétaire d’un club de striptease à Las Vegas, ne va pas quitter le monde de la boxe. « Je veux trouver le prochain Mayweather, cela peut prendre du temps, mais il y a de sacrés boxeurs, comme Badou Jack ou Gervonta Davis », a-t-il expliqué.