X

La draft évolue

La «draft», système permettant de recruter de jeunes joueurs chaque année en favorisant les franchises les plus faibles, va connaître une réforme en NBA. Désormais, l’ordre dans lequel les franchises choisiront leurs recrues sera tiré au sort. Ainsi, les trois équipes les plus mal classées de la saison précédente auront désormais 14 % de chances de décrocher le premier choix de draft. Jusque-là, l’équipe aux plus mauvaises statistiques avait 25 % de chances d’obtenir ce premier choix, la 2e plus mauvaise avait 19 % de chances et la 3e en avait 15 %. En outre, l’équipe la plus mal classée est assurée d’avoir l’un des 5 premiers choix.

Les dirigeants de la NBA espèrent ainsi avoir trouver une parade à ces rencontres de fin de saison que certaines franchises sacrifient volontairement pour augmenter leurs chances d’avoir le meilleur tirage.

Par ailleurs, le patron de la NBA Adam Silver a également le pouvoir d’infliger de lourdes amendes -au moins 100.000 dollars- aux franchises qui laisseraient sur le banc des joueurs en bonne santé à l’occasion des grandes affiches donnant lieu à une diffusion nationale.