L’Allemand John Degenkolb a annoncé dimanche renoncer à sa sélection pour le Championnat du monde, prévu dimanche prochain à Bergen (Norvège). Degenkolb explique son choix « pour garantir que l’équipe (allemande) reste au top ». Le coureur de Trek, vainqueur une seule fois en 2017 en début de saison (3e étape du Tour de Dubaï), était le chef de file de la sélection allemande. Degenkolb (28 ans) n’a pu faire mieux que troisième d’une étape dans le dernier Tour de France avant d’abandonner la Vuelta (non partant 5e étape).

Les deux autres sprinteurs majeurs de l’Allemagne, Marcel Kittel et André Greipel, n’ont pas été retenus pour Bergen. En revanche, Nikias Arndt, deuxième de l’étape de Salon-de-Provence dans le Tour de France (derrière Boasson Hagen), a été sélectionné tout comme le champion national Marcus Burghardt.