Du 24 au 26 novembre au Stade Pierre Mauroy de Lille, l’Equipe de France de Coupe Davis retrouve la Belgique pour la finale de l’édition 2017 de la Coupe Davis. Un vrai chantier pour Noah.

 

La France ne doit pas se louper dans 15 jours à Lille face à la Belgique. Au moment d’affronter cet adversaire, Yannick Noah n’a pas beaucoup de certitude et le capitaine des Bleus va devoir faire des choix cruciaux pour enfin permettre à la France de remporter le saladier d’argent. Hormis Jo-Wilfried Tsonga qui semble intouchable dans la composition des équipes, les autres membres restent flou. Pour le double, Noah a du choix et pourrait bien s’appuyer sur la paire en forme côté tricolore, Mahut-Herbert qui dispute actuellement le Masters de Londres. En simple outre Tsonga, c’est Lucas Pouille qui pourrait avoir la bonne place. Le jeune tricolore, auteur d’une saison correct répond souvent présent en Coupe Davis et montre de belles choses. Malgré tout, Noah pourrait privilégier la piste Richard Gasquet car c’est une finale et l’expérience du Biterrois est un véritable plus à ce niveau-là de la compétition.

 

Benneteau, un retour possible ?

 

En plus de Gasquet et Lucas Pouille, la surprise du chef pourrait se nommer Julien Benneteau. A 35 ans, le joueur de la région du Rhône a réalisé un magnifique parcours dans le Masters 1000 de Paris avec une demi-finale perdue contre le futur vainqueur, Jack Sock. Benneteau est en forme et Yannick Noah pourrait lui offrir un magnifique cadeau avant de prendre sa retraite. Les Bleus de Noah pourraient donc se retrouver à trois en simple.

 

Seul problème, en cas de trois joueurs en simple, le capitaine de l’Equipe de France devrait rompre le duo en double Mahut-Herbert, étant donné que seul 4 joueurs différents peuvent prendre part à une rencontre de Coupe Davis. Et dans ce cas-là, la solution se nommerait Benneteau, car le récent demi-finaliste est à l’aise en double et a déjà joué avec Nicolas Mahut au cours de sa carrière. Ensemble, ils ont décroché le point de la victoire en quarts de finale contre les Britanniques et ont remporté le tournoi de Marseille. Le Bressan de 35 ans peut aussi faire équipe avec Gasquet. Ils avaient remporté la médaille de bronze lors des Jeux de Londres en 2012. C’est donc un choix draconien que l’ancien vainqueur de Roland-Garros doit faire. Justement la réponse ne devrait plus tarder, car Noah répondra aux questions de la presse mardi à 12 h. Au cours de cette conférence le capitaine dévoilera sa sélection. Elle sera composée de quatre titulaires et en principe d’un remplaçant pour pallier un éventuel problème avant le tirage au sort, la veille du match.


G. Zerbone