Rentrée en douceur pour Agnel et Muffat

Natation / News

Rentrée en douceur pour Agnel et Muffat
Photo MAXPPP

Rentrée en douceur pour Agnel et Muffat

Vendredi 12 octobre 2012 - 18:39

Yannick Agnel et Camille Muffat participent ce week-end au Puy-en-Velay (Haute-Loire) à leur première compétition depuis leurs sacres olympiques aux Jeux de Londres, pour une rentrée en douceur après deux mois de rêve.

Les deux Niçois ont choisi le meeting en petit bassin du Puy-en-Velay pour renouer avec la compétition, sans pression ni enjeu, mais avec le plaisir de s'illustrer devant le public français, parés de leurs médailles olympiques. Agnel, 20 ans, champion olympique sur 200 m libre et relais 4x100 m libre, et Muffat, championne olympique sur 400 m libre, ne nageront que samedi. Agnel s'alignera sur 100 m libre (4e aux JO) et sur 200 m 4 nages, histoire de s'amuser un peu. Muffat sera aussi en lice sur 100 m libre et sur 100 m papillon, une spécialité qu'elle nage très peu. "Passer des Jeux à un petit meeting sera bien sûr différent, mais ce sera notre première apparition comme champions olympiques", a souligné Muffat, également médaillée de bronze olympique sur le relais 4x200 m libre.

Les nouvelles stars de la natation française ont repris l'entraînement il y a un peu plus d'un mois, après un véritable tourbillon médiatique. Alors que les Jeux n'étaient même pas terminés, Agnel et Muffat ont fait un aller-retour sur Nice pour une grande célébration sur la Promenade des Anglais. De retour définitif en France, ils ont écumé les plateaux télés, envahi les salles de rédaction des journaux et ont été les vedettes des émissions de radio. "On a fait tellement de trucs disparates ! C'est sympa de faire ça de temps en temps mais pas tout le temps, parce que ce n'est pas notre monde", a raconté Agnel.

Mais le jeune érudit s'est toujours montré à son aise et a séduit dans son rôle de "sportif intello". Résultat: plus d'une centaine de demandes en mariage et plus de 100.000 fans sur sa page Facebook, qu'il entretient très régulièrement. Muffat, plus réservée, a également savouré ces moments de médiatisation. En se disant que tout cela n'était que temporaire: "Je ne rêvais pas de faire des télés, mais ça m'a plu parce que ça reste exceptionnel".

Fil infos Sport

A la une

Top articles Sport.fr

Chiffre sport de la semaine

Phrase sport de la semaine