La colère monte chez les sportifs contre les athlètes suspendus pour dopage et présents aux JO de Rio. On se souvient de l’Australien qui samedi avait refusé de serrer la main de Sun Yang, ajoutant n’avoir aucun respect pour les dopés. Phelps et Lacourt se sont à leur tour agacés.

Arrivé 5e de la finale du 100m dos des JO 2016, Camille Lacourt a encore du mal à digérer sa défaite. Si le nageur Français était plutôt sobre à sa sortie du bassin, il n’a pas mâché ses propos au micro de RMC dans la soirée: Ça me déplaît d’être battu par un Chinois. En même temps, je vois le podium du 200m libre, ça me donne envie de vomir. Sun Yang, il pisse violet ! a-t-il commencé évoquant la victoire du chinois au 200m NL, suspendu pour dopage en 2014. Le retour de dopés comme la Russe Yuliya Efimova repêchée la veille des JO et déjà médaillée, qui ne plaît pas aux sportifs: Je suis très triste de voir mon sport évoluer de cette façon. J’ai l’impression de voir de l’athlétisme avec deux ou trois dopés dans chaque finale. J’espère que la Fina va vite réagir et arrêter ce massacre parce que ça devient triste… s’est désolé Camille Lacourt.

Le dopage, ça me fait chier
Même colère côté Américain, ou le Champion Michael Phelps a exprimé son agacement C’est triste que de nos jours il y ait des gens contrôlés positifs, même deux fois pour certains, qui ont quand même l’occasion de nager aux jeux Olympiques. Cela nuit à l’essence-même du sport et c’est ce qui me fait chier. Pour l’Américain ces victoires controversées vont faire délier les langues de nombreux sportifs :On va probablement voir beaucoup de gens dire ce qu’ils pensent (sur les dopés).